Transat Jacques Vabre 2013 : le handicap dans la course

Résumé : 10 000 km sans escale et sans assistance : la Transat Jacques Vabre. Sur ce défi insensé, le handicap s'invite dans la course: un skipper handicapé et le bateau "Solidaires en peloton" qui hisse ses voiles aux couleurs de la sclérose en plaques.

Par , le 

Réagissez à cet article !

La Jacques Vabre, c'est 10 000 km sans escale et sans assistance. Les colères de l'Atlantique ont encore repoussé le départ de cette prestigieuse transat au jeudi 7 novembre, si les conditions météo le permettent. Cette édition 2013 met le handicap à l'honneur, à double titre.

Damien Seguin, le seul skipper handicapé

Côté skipper, Damien Seguin, navigateur né sans main gauche, porte-drapeau de la délégation française lors des Jeux paralympiques de Londres, embarque aux côtés de son coéquipier Yoann Richomme. C'est le seul navigateur en situation de handicap, qui s'aligne pour la troisième fois sur une longue course transatlantique, dans la catégorie « Class 40 ». En 2011, sur cette même course, l'équipage ERDF-Des pieds et des mains (du nom de l'association soutenue par Damien qui promeut la pratique de sports nautiques pour les enfants handicapés) avait fini deuxième.

Solidaires en Peloton : le bateau de l'ARSEP

Un autre bateau hissera, lui aussi haut, les voiles du handicap, celui de « Solidaires en Peloton ». Le voilier de Victorien Erussard et Thibaut Vauchel-Camus, deux marins de talent (champions de France en F18 2012 et 2013), défiera les vents aux couleurs des 80 000 malades qui, en France, sont atteints de sclérose en plaques. Les deux navigateurs sont engagés aux côtés de la fondation ARSEP. Rappelons que la SEP est une maladie neurologique chronique invalidante et incurable. Dans la plupart des cas, elle apparaît chez de jeunes adultes, entre 30 et 40 ans avec une proportion de 3/4 de femmes et 1/4 d'hommes. Le nom de baptême de ce voilier est celui de la marque sportive créée par Bernard Gentric au profit de l'ARSEP. Il a pour parrains Claude Lelouch et Flavie Flament ! Depuis près de deux ans déjà, avec quatre bateaux, Victorien et Thibaut donnent une forte visibilité à cette fondation lors de courses en mono ou en multicoques.

Transat Jacques Vabre, 20 ans en 2013 !

En 2013, la Transat Jacques Vabre quitte le port du Havre pour rejoindre Itajai, au Brésil, une nouvelle destination café pour les vingt ans de cette course en double. Créée en 1993, celle qui fut aussi appelée la « Route du café » est la plus longue des courses transatlantiques. Elle a lieu tous les deux ans et est ouverte aux monocoque et multicoques. Trois classes seront au départ : Imoca 60, Class 40 et Multi 50.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr