Du Toit en or, pongistes français à la fête et exclusions

Résumé : Une troisième médaille d'or pour la Sud-africaine Nathalie du Toit, 5 médailles dont 3 en or pour les pongistes français et de nouvelles exclusions pour dopage et handicap insuffisant, ont été les temps forts de la 5e journée des jeux Paralympique

Par , le 

Réagissez à cet article !

PEKIN, 11 sept 2008 (AFP)
   Au classement général (13hOO GMT), la Chine s'envole avec 96 médailles dont 33 en or, devant la Grande-Bretagne (56 médailles, 27 en or) et les Etats-Unis (44, 18 en or).
   Dans le bassin du Cube d'Eau, la nageuse sud-africaine amputée de la jambe gauche, Nathalie du Toit, a remporté sa 3e médaille d'or à Pékin, sur le 200 m 4 nages en 2:27.83, nouveau record du monde, en devançant la Canadienne Stéphanie Dixon de presque 10 secondes. La championne, qui a terminé 16e du 10 km en eau libre aux JO du mois dernier, espère totaliser cinq médailles d'or.
La Française Elodie Lorandi a, elle, décroché l'argent en finale du 200 m 4 nages d'une autre catégorie, en 2:39.38.
Journée exceptionnelle pour les pongistes français avec trois médailles d'or et deux d'argent, ce qui permet à la France de grimper à la 12e place du classement provisoire.
En fin d'après-midi, une finale franco-française, en classe 2, a opposé Vincent Boury, qui l'a emporté, à Stéphane Molliens."C'était difficile de jouer contre lui. On s'entraîne ensemble, on s'est préparé ensemble et on est très amis. (...) J'ai essayé d'oublier tout ça et de me concentrer sur le jeu", a expliqué Boury, qui avait gagné l'argent à Atlanta (1996) et le bronze à Sydney (2000).

Christophe Durand (classe 4/5) a également remporté l'or, face au Sud-Coréen Jung Eun-Chang, dans un match en cinq sets qui a duré 39 minutes.
   "Ce sont mes derniers Jeux", a déclaré Durand. "Gagner l'or ici en Chine, où le tennis de table est si populaire, veut dire beaucoup pour moi. Je crois que ça veut aussi dire beaucoup pour la France et pour l'Europe".
 
Dans la matinée, chez les dames, Thu Kamkasomphou, Française née au Laos en 1968, a décroché l'or (en classe 8) face à la Suédoise Josefin Abrahamsson.   "Je l'avais déjà jouée au tour précédent et c'était dur. Cela a été encore difficile cette fois-ci", a-t-elle dit.
Jean-Philippe Robin (classe 3), double médaillé d'or à Sydney (2000), a, pour sa part, remporté la médaille d'argent face au Chinois Fen Panfeng qui l'a battu en 3 sets et 14 minutes de jeu.

Deux nouveaux cas de dopage

Hors compétition, deux nouveaux cas de dopage aux stéroïdes en haltérophilie ont été révélés par le Comité international paralympique (CIP), ce qui porte à quatre le nombre total d'athlètes contrôlés positif depuis le début des Jeux.
L'athlète irlandais Derek Malone, médaillé aux jeux Paralympiques d'Athènes, a, pour sa part, été exclu du tournoi de football à 7, des experts officiels ayant estimé qu'il était trop valide pour concourir.
Agé de 28 ans, Derek Malone souffre d'une infirmité motrice cérébrale, un handicap dû à un défaut de développement du cerveau dans la prime enfance mais qu'une pratique sportive intensive peut parfois atténuer.
La semaine dernière, une athlète australienne de 22 ans, Jessica Gallagher, avait déjà été exclue au motif qu'elle n'était pas assez aveugle.

Réagissez à cet article !  


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches