Eztitxu Vivanco, 15 ans, à Pékin 'pour se faire plaisir'

Résumé : La nageuse basque Eztitxu Vivanco est à Pékin pour 'se faire plaisir', sans penser aux podiums car, à 15 ans, la benjamine de l'équipe de France handisport a le temps devant elle.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Par Julie DUCOURAU

PEKIN, 13 sept 2008 (AFP) - "Je suis là pour me faire plaisir et en profiter", dit avec malice cette toute jeune nageuse, amputée au-dessus du genou de la jambe droite depuis l'âge de 12 ans. "En plus, je suis dans la catégorie où il y a le plus de niveau (amputés inférieurs, ndlr), avec plein de filles qui +carburent+", précise l'adolescente, qui a commencé la compétition il y a quatre ans au Anglet Olympiques (Pyrénées-Atlantiques).
Totalement "bluffée" par le Cube d'Eau où se déroulent les épreuves, elle "trouve que les longueurs passent plus vite tellement on glisse".
Malgré cela, lundi, elle est arrivée dernière de sa série du 100m nage libre, à sept secondes de la Sud-africaine Nathalie du Toit, classée 16e du 10 km en eau libre aux jeux Olympiques en août et qui a déjà remporté quatre médailles d'or lors de ces Paralympiques.

Sport-études à Bordeaux

Sur le 100m dos, elle a également raté la qualification samedi. Mais Eztitxu (qui signifie douceur, en euskara, la langue basque), ne sera "pas déçue" si elle ne va pas non plus en finale du 50m nage libre, la dernière course où elle est engagée, dimanche. Car, vu son âge, elle a "le temps d'en faire d'autres".

Née sans tibia, Vivanco a subi une première amputation à huit mois. Puis, vers 12 ans, alors qu'elle souffrait "beaucoup" du genou, les médecins ont diagnostiqué qu'elle n'avait "plus de ménisque, ni de ligament, ni de rotule, plus rien". "Ils m'ont alors amputé le genou", raconte-t-elle simplement.
"La natation m'a servi de rééducation et puis j'ai commencé la compétition avec une amie, décédée depuis", poursuit-elle, esquissant un sourire troublé.
Inscrite depuis septembre 2007 en sport-études au Creps de Bordeaux où elle s'entraîne avec des valides ("ça tire vers le haut", dit-elle), la nageuse entre cette année en seconde, option sciences économiques et sociales.

Représenter le Pays basque

Pendant ces Jeux qui l'ont dispensée de la rentrée scolaire, elle est heureuse d'être "chouchoutée" par toute l'équipe de France, sa famille n'ayant pas pu faire le déplacement. Au milieu de l'été, "à cause des entraînements", Eztitxu a également raté les fêtes de Bayonne, où elle est née. Mais peu importe, la culture basque, elle en est imprégnée.
Pendant six ans, elle a fait partie d'un groupe de danse folklorique "au pays". Mais "ça prenait trop de temps, j'ai dû arrêter pour me consacrer à la natation".

De père basque espagnol, Eztitxu, qui se dit "fière de faire partie de l'équipe de France" qui lui a "ouvert toutes les portes", se verrait bien représenter le Pays basque, "s'il devient un jour une nation".
Sans revendications vraiment affichées. "Ca me ferait plaisir mais si ça n'arrive pas, ce n'est pas grave", tempère celle qui aime "les valeurs, la culture et la langue propres aux Basques".
jud/chc

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».

 

Réagissez à cet article !  


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches