Nestlé recrute sur Hello Handicap

Sportifs handicapés : enfin des débouchés professionnels !

Résumé : Initiative novatrice de l'IFEPSA* d'Angers qui ouvre en septembre 2010 une formation universitaire STAPS** destinée aux sportifs en situation de handicap, avec des pratiques sportives adaptées. Une première en France...

Par , le 

Réagissez à cet article !

Une première en septembre 2010 : l'IFEPSA d'Angers inaugure une licence STAPS destinée aux sportifs en situation de handicap soucieux d'acquérir une formation universitaire. Trois modules sont proposés : Activités Physiques Adaptées et Santé (APAS), Management du Sport (MS) et Education et Motricité (EM). Cette initiative est née du constat suivant : quel avenir proposer aux sportifs, notamment aux champions issus de la filière Handisport ? Méritants et médaillés mais pour autant sans aucun espoir de débouché professionnel dans le milieu du sport !

Des médaillés sur le carreau

« Il apparaît que, dans les postes d'encadrement, explique Aymeric Gigon, de l'IFEPSA, il n'y a aucune personne handicapée. L'idée de créer cette licence est venue de l'expérience d'une étudiante en fauteuil qui avait travaillé dans le secteur sportif avec d'excellents retours. Nous avons alors décidé de rendre la licence STAPS accessible à tous ces sportifs afin de favoriser leur insertion professionnelle. »

Quels métiers ?

Ce diplôme permet d'accéder à de nombreux métiers liés au management, à la communication et au marketing sportif, au tourisme et aux loisirs, à la santé et au bien-être, au sport et à l'entraînement ou encore à la recherche. Dans des secteurs concernant des populations spécifiques, comme des cours de gym pour les personnes âgées ou au sein d'associations de personnes handicapées, mais également dans le mouvement sportif, les collectivités territoriales (après concours), le privé (créations d'entreprises et de petites structures), les entreprises commerciales proposant des activités de loisir et de tourisme sportif.

Education nationale : pas pour le moment

Seul bémol : l'Education nationale. « Le cadre de la loi est flou mais nous ne percevons pas encore d'adaptation pour que nos étudiants puissent devenir professeur d'EPS dans l'Education Nationale. Nous étudierons cette question plus tard car nous souhaitons dans un premier temps assurer le lancement de cette formation. » Cette licence, sur trois ans, permet ensuite de poursuivre en master, d'autant que selon Aymeric, « à ce niveau, il y a moins de pratique sportive, ce qui facilite l'intégration des étudiants handicapés. »

Une multitude de sports adaptés

Les étudiants handicapés suivent des enseignements communs avec leurs camarades « valides » dans les matières généralistes (physiologie, anatomie, informatique, langues...) mais peuvent surtout bénéficier de pratiques sportives adaptées, comme le tennis fauteuil, le judo, le tir à l'arc ou le torball, aussi bien dans des disciplines individuelles que collectives. « C'est surtout ce point qui est important, poursuit Aymeric Gigon. Certaines universités accueillent des sportifs handicapés mais toujours de façon individuelle, avec de grandes complications pour la validation des pratiques sportives. A travers cette licence, nous voulions pouvoir créer un groupe, notamment pour la pratique des sports en équipe. » Un suivi personnalisé mené par la Mission handicap permet de les accompagner. La résidence universitaire à proximité de l'IFEPSA est en agrandissement et une cinquantaine de chambres adaptées seront aménagées dès la prochaine rentrée.

Préinscription jusqu'au 20 mars... et directement auprès de l'IFEPSA.

Cette formation, proposant une quinzaine de places, est destinée aux titulaires du bac, « sans limite d'âge, précise Aymeric Gigon car nous avons bien conscience qu'elle drainera peut-être un public plus âgé que d'ordinaire. Pour certains, qui seraient déjà en activité, on peut même envisager un dispositif type VAE (Validation des acquis de l'expérience) qui permettrait d'obtenir des équivalences pour certains modules. » Le recrutement est national. Les postulants peuvent d'ores et déjà obtenir des informations sur la procédure d'admission et ont jusqu'au 20 mars pour formuler leurs vœux sur le site www.admission-postbac.fr (L'école y figure sous l'appellation : IFEPSA - Université Catholique de l'Ouest). Toutes les infos sont disponibles sur le site www.ifepsa.org, rubrique « Vous êtes... en situation de handicap ».

  *Institut de formation en Education Physique et Sportive d'Angers
** Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr