Des centres ouvrent leurs portes : l'inclusion à fond !

Résumé : L'ouverture sur l'extérieur : son credo. A Saint-Dié, l'association Turbulences accueille dans ses établissements des manifestations culturelles. Lorsqu'une institution devient galerie d'art ou salle de spectacles, pari de l'inclusion gagné !

Par , le 

Réagissez à cet article !

Il est une tendance dans l'air du temps qui veut projeter les personnes handicapées "hors les murs", de leurs institutions, pour leur permettre d'accéder pleinement à la "vraie vie" au cœur de la cité. Mais d'autres ont choisi le mouvement inverse et invitent la cité à accéder pleinement au cœur des murs. Oser s'ouvrir aux autres, les inciter à franchir les portes de ces établissements longtemps tenus à l'écart de tous les regards. Pourquoi le handicap ne serait-il pas lui aussi vecteur de convivialité et de créativité ?

Un établissement portes-ouvertes

C'est notamment l'engagement de l'association Turbulences qui, comme son nom l'indique, n'a pas peur d'ébranler nos habitudes et nos certitudes. Installée à Saint-Dié, dans les Vosges, elle gère deux établissements spécialisés dans l'accueil de personnes handicapées. La première, la Maison du XXIème siècle, se veut ouverte sur l'avenir ; la seconde sur la vie. C'est en 2012 que la Maison Mosaïque a été inaugurée, une MAS (maison d'accueil spécialisée) pour ces enfants devenus grands, adultes polyhandicapés. Un bâtiment innovant au cœur de la ville qui propose de nombreux évènements. Elles permettent aux habitants, a priori non concernés par le handicap, de pénétrer au sein d'un établissement médico-social pour partager et échanger, à l'occasion de rendez-vous artistiques ou culturels. Ce concept a pour nom "Urbanité".

Un programme festif

Plusieurs fois par an, des cafés-concerts. Guinguette, musique métissée, bal musique... Les murs sont à la fête. Jour après jour, le programme est sans cesse renouvelé : projections de films sur le thème du handicap, ou pas, concerts, débats. Le 27 avril 2014 avait lieu un "Festival de la danse dans tous ses états". Le 13 mai une "Fête du livre". Des débats aussi avec des invités prestigieux comme le généticien Axel Kahn. L'évocation du handicap n'est jamais systématique mais, en fil rouge, la différence et la tolérance inspirent ces rencontres.

Métamorphosé en salle des fêtes

Et puis des moments festifs et populaires comme un loto géant. Voilà comment un établissement médico-social se métamorphose en salle des fêtes, ouverte à tous. Les artistes apportent également leur touche à ce tableau ; ils sont peintres ou céramistes et transforment les murs en galerie d'art. L'association Ciné ma différence propose un vaste programme de projections de films ; une inclusion dans l'obscurité où chaque spectateur vient avec ses propres singularités.

Prochain RV le 14 juin

Bientôt un concert de chansons françaises (10 juin 2014) et, le 14 juin, une journée portes-ouvertes. Au programme : expositions, tombola, séance bien-être, parcours en fauteuil, ateliers de maquillage ou d'art plastique... Une jolie "mosaïque" de tentations. Il est bien loin le temps où les portes des institutions étaient fermées par de lourdes serrures ; aujourd'hui elles sont en pâte à sel et cèdent au premier sourire...

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches