MA Carlotti parle aux Français : aux tchats citoyens !

Résumé : Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée aux personnes handicapées donne rendez-vous aux Français sur Internet. En live, elle a répondu pour la 1ère fois aux questions des internautes le 13 mai 2013.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Marie-Arlette Carlotti promet un rendez-vous mensuel et invite, à l'avenir, ses concitoyens à venir dialoguer avec elle sur tous les sujets relatifs à la politique du handicap et de la lutte contre l'exclusion. Selon elle, « tout ce qui peut améliorer le fonctionnement de notre démocratie et renforcer le lien entre les citoyens et leurs représentants doit être exploré. C'est aussi de cette manière que nous lutterons contre les tentations populistes et démagogiques. »

Ce premier tchat s'est ouvert le lundi 13 mai 2013, à 18h30. Les internautes étaient au rendez-vous. Marie s'enquière des projets en faveur des étudiants handicapés. Michel aborde l'accompagnement sexuel. Gérard, rebondissant sur l'actualité (un camp de Rom avait brulé dans la nuit à Lyon), demande au gouvernement ce qu'il compte faire pour ces populations démunies. Car il ne faut pas oublier que la ministre déléguée aux personnes handicapées n'en est pas moins celle des exclus. Une question, une réponse, le temps d'aligner les lettres sur le clavier...
Parfois même avec une intense célérité. Alors lorsqu'on lui demande : « Vous êtes aussi candidate à la mairie de Marseille. Avez-vous le temps de tout faire ? », le verdict tombe en quelques clics : « Je suis ministre à 100% ; une fois élue, je serai maire de Marseille à 100%. »

Une frise et un rapport sur douze mois
A un an de son avènement, la ministre en profite également pour dresser un bilan de ses actions. Plutôt qu'un inventaire à la Prévert, elle a préféré opter pour une frise, qu'on espère, à terme, historique. Un an de mesures détaillées qui, selon Marie-Arlette Carlotti, « participent de la même exigence démocratique : celle de rendre compte aux citoyens. ». Alors, jour après jour, mois après mois, le curseur se déplace sur ces douze mois « d'actions au service de la solidarité », détaillant les mesures prises et les chantiers en cours, photos à l'appui : la pose de la première pierre d'un centre spécialisé, les Jeux paralympiques de Londres, un voyage d'étude sur l'autisme en Belgique, la signature du premier emploi d'avenir handicap, le troisième plan autisme, et même la publication de son patrimoine personnel...
« Je veux donner les moyens aux Français de juger de l'efficacité de mon travail et de l'intégrité avec laquelle j'accomplis ma mission. » Une carte de France vient compléter ce dispositif qui permet de suivre ses déplacements au jour le jour. En complément, un document sous forme de journal thématique rassemble, en 32 pages, l'ensemble de ses réalisations depuis un an, dans tous les domaines : emploi, bientraitance, santé, scolarité, sport... En conclusion, il détaille les grands chantiers à venir.

A chacun son bilan...
Cette transparence à outrance, façon big brother, suffira-t-elle à gommer la mauvaise note dont Marie-Arlette Carlotti a écopé dans le baromètre publié début mai 2013 par l'APF, qui avait pour ambition d'évaluer les actions de chaque ministère en faveur des personnes handicapées ? Avec une note de 8/20, elle n'avait réussi à convaincre l'association de l'intensité de son engagement. Les nouveaux outils mis en ligne aujourd'hui par son ministère ont le mérite d'être didactiques et permettront à chacun de tenir sa petite comptabilité et de dresser son propre bilan...

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr »

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 14-05-2013 par jean-luc :
pouquoi on est au courrant le lendemain

Le 14-05-2013 par emmanuelle journaliste :
Parce que l'info ne nous a été délivrée par le ministère que dans l'après-midi. Il est possible de cliquer sur le lien pour relire les conversations.Et de s'inscrire pour connaitre les dates de la prochaine édition...

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches