Hello Handicap le salon 0 déplacements, 100% recrutement

Création d'un fonds dédié aux biothérapies et aux maladies

Résumé : Le Fonds national d'amorçage (FNA) et l'association AFM-Téléthon ont annoncé mardi la création d'un fonds dédié aux biothérapies innovantes et aux maladies rares, doté de 50 millions d'euros dans sa phase de lancement.

Par , le 

Réagissez à cet article !

PARIS, 22 mai 2013 (AFP) -
Le Fonds national d'amorçage (FNA) et l'association AFM-Téléthon ont annoncé mardi la création d'un fonds dédié aux biothérapies innovantes et aux maladies rares, doté de 50 millions d'euros dans sa phase de lancement, pour un montant final visé de 120 millions.
L'AFM-Téléthon contribue à hauteur de 30 millions d'euros et CDC Entreprises (filiale de la Caisse des Dépôts), via le FNA, pour 20 millions d'euros, ont indiqué les partenaires lors d'une conférence de presse.
Le fonds a pour objectif de "constituer un portefeuille de 12 à 15 participations dans des sociétés de biotechnologies émergentes" non cotées de moins de 8 ans. Les montants d'investissements prévus sont de 3 à 10 millions d'euros.
Le fonds s'adresse principalement à des sociétés françaises, mais pourra aussi investir en Europe.
CDC Entreprises, future entité de la Banque publique d'investissement (bpifrance), est en charge de la gestion du Fonds national d'amorçage dans le cadre du Programme d'Investissements d'Avenir (PIA).
"Le lancement de ce fonds d'amorçage représente vraiment une étape cruciale sur le chemin du médicament pour ces maladies rares" qui "concernent 3 millions de personnes et 6.000 à 8.000 maladies", a souligné la présidente de l'AFM-Téléthon, Laurence Tiennot-Herment.

"C'est une initiative qui est unique en Europe", a souligné le directeur général de bpifrance, Nicolas Dufourcq.
Le fonds d'amorçage est "un outil indispensable pour permettre de nouvelles collaborations, obtenir d'autres financements et faire levier" pour des jeunes entreprises, a ajouté Mme Tiennot-Herment. Elle a souhaité que les recherches débouchent sur des thérapies "accessibles" aux malades avec "un prix juste et maîtrisé".
De son côté, Pascal Werner, directeur financements, investissements et amorçage au Commissariat général à l'investissement, a précisé que ce 12e fonds du Fonds national d'amorçage était le plus important avec 50 millions d'euros.
Une douzaine de dossiers d'entreprises sont à l'étude, a indiqué Mme Tiennot-Herment. Le premier investissement pourrait être réalisé "avant l'été", a estimé Laurent Arthaud, responsable des sciences de la vie à CDC Entreprises.
sbo/fz/ed

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Réagissez à cet article !  


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches