Handicap: un texte "relativement connu aux mesures floues" (sondage)

Résumé : L'APF compte près de 34.000 adhérents. L'Ifop a réalisé un sondage par téléphone les 10 et 11 février auprès d'un échantillon de 403 personnes issues du fichier des adhérents de l'association...

Par , le 

PARIS, 23 fév (AFP) - Le projet de loi sur le handicap, qui doit être examiné en première lecture au Sénat mardi, est un texte "relativement connu" mais dont "les mesures paraissent floues", selon un sondage Ifop auprès des adhérents de l'Association des Paralysés de France (APF).
L'APF compte près de 34.000 adhérents. L'Ifop a réalisé un sondage par téléphone les 10 et 11 février auprès d'un échantillon de 403 personnes issues du fichier des adhérents de l'association.
57% déclarent avoir "entendu parler" du projet de loi réformant la loi fondatrice de 1975 (53% pour les adhérents en situation de handicap, 50% chez les parents d'un enfant en situation de handicap, 69% chez les membres de l'entourage d'une personne en situation de handicap).
Le contenu du projet est en revanche bien moins connu: seuls 9% disent avoir une "visions claire des mesures", 49% estiment que "certaines mesures paraissent encore floues" et 41% ne savent pas quelles mesures sont contenues dans ce texte.
Parmi les personnes ayant une connaissance claire ou floue des mesures, 67% ne les trouvent "pas satisfaisantes", 29% exprimant un avis contraire.
Devant un panel de mesures "que le projet de loi devrait prévoir en priorité", les sondés citent à 32% l'accessibilité des lieux publics (mairies, postes, commerces, cinéma), 24% le revenu d'existence, 16% le financement des surcoûts lié au handicap (aides techniques, humaines, adaptation du logement), 11% l'accessibilité des transports, 8% l'accès à l'emploi, 6% l'accès à l'éducation, 1% l'accès à la formation.
sla/juc/jlb

[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches