Création du mouvement national (Suite)

Résumé : La CHA (Coordination Handicap et Aunonomie) est un mouvement national composé de personnes handicapées physiques dépendantes de leurs conjoints et de professionnels concernés par le handicap. Lire leur déclaration...

Par , le 

Lire le début : http://www.handica.com/acces_themes/article.php?cat=1.0.0.0&art=1120

[BI]Sur la formation des accompagnants :[EI]
La loi ne garantit rien sur le statut, ni sur la formation, ni sur les salaires des auxiliaires de vie.
[BB]Les personnes handicapées dépendantes qui veulent vivre à domicile ont besoin et exigent : [EB]
- de gens compétents pour pouvoir vivre une vie décente à domicile
- d'aidants qui soient formés et assurés pour pouvoir accompagner à l'extérieur
- d'aidants qui soient familiers avec la notion de handicap, donc formés
- d'aidants non temporaires, pas embauchés à la volée

[BI]Sur le problème de la rémunération de quelqu'un de l'entourage proche :[EI]
[BB]Le conjoint ou un membre de la famille qui va pallier à une défection en aide humaine doit pouvoir être rémunérée[EB], mais cette embauche ne doit se faire que si les deux parties en sont d'accord.

[BI]Sur l'AAH :[EI]
Elle doit devenir [BB]un revenu d'existence (SMIC au minimum) garantissant une vie digne et décente [EB] correspondant aux besoins des personnes handicapées, sans tenir compte des ressources du conjoint ni celles de la famille.
Nous sommes actuellement dans une logique d'assistance (allocation) et pas de revenu (salaire).

[BI]Sur le financement de l'aide humaine :[EI]
Le [BB]droit à compensation [EB] doit être un droit [BB]entièrement financé par l'Etat[EB], sans aucune condition de ressources, et non imposable.

[BI]Sur la maison du handicap :[EI]
Garantit-elle une réelle simplification du fonctionnement administratif pour les personnes en situation de handicap tout au long de la vie ?
[BB]Nous demandons et nous exigeons que la personne concernée soit au coeur du dispositif, participe à l'évaluation, à la mise en oeuvre et aux décisions qui la concerne, que les équipes comportent des professionnels handicapés, et que les personnes restent libres de leurs choix : de vie, de personnel, de supports techniques...[EB]

Nous rejetons cet avant-projet de loi et demandons la ré-écriture de la loi.

D'autre part, nous notons une imprécision sur l'articulation exacte de cette loi avec les autres déjà votées ou en cours (décentralisation, formation professionnelle, sécurité sociale).

[B2]Il y a urgence et obligation pour l'Etat de porter assistance à personnes en danger vivant un quotidien a domicile indecent et indigne d'un pays du XXIème siecle dit civilisé …[E2]

[BB]Le financement des aides humaines ne peut plus attendre les décrets d'application ![EB]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches