Handicap: Julia Kristeva rassurée sur 'l'engagement' de Jacques Chirac

Résumé : 'Je suis venue plutôt en colère parce que ce chantier piétine'

Par , le 

PARIS, 14 sept (AFP) - La romancière-psychanalyste Julia Kristeva, présidente du Conseil national sur le handicap, s'est déclarée mardi soir rassurée sur "l'engagement" de Jacques Chirac en faveur de la lutte contre le handicap, l'un des chantiers de son quinquennat.
"Je suis venue plutôt en colère parce que ce chantier piétine", a déclaré Julia Kristeva à la presse à l'issue d'un entretien avec le président de la République à l'Elysée. Mais, a-t-elle ajouté, Jacques Chirac a été "très rassurant et extrêmement positif, avec un engagement plus que jamais affirmé pour la poursuite de ce chantier".
"L'entretien a été très positif. On avait l'impression qu'il y avait d'autres priorités. Eh bien non, celle-ci continue", a-t-elle ajouté.
Le 14 juillet 2002, Jacques Chirac avait fait de l'insertion des personnes handicapées l'un des trois chantiers prioritaires de son second mandat avec la lutte contre le cancer et la sécurité routière.
Mais les associations ont demandé des améliorations au projet de loi sur "l'égalité des droits et des chances" des personnes handicapées, adopté en première lecture par le Parlement au printemps, et qui crée notamment une prestation de compensation des conséquences du handicap.
Le président de la République, a déclaré Julia Kristeva, "soutient avec beaucoup d'intérêt l'élaboration de la nouvelle loi" et "est tout à fait d'accord avec des propositions du Conseil national".
Selon elle, Jacques Chirac est ainsi "favorable à l'idée d'une médiation au niveau de la présidence de la République pour intervenir en cas de besoin sur des problèmes litigieux", "il soutient très chaleureusement la création d'un Institut national de formation, de recherche et d'innovation".
Le chef de l'Etat, a-t-elle ajouté, a également accordé "son patronage" à l'organisation d'états généraux des citoyens en situation de handicap qui devraient se tenir fin 2005 avec l'objectif de "décloisonner le handicap".
Le Conseil national sur le handicap sera reçu le 12 octobre par le ministre de la Santé Philippe Douste-Blazy et par la secrétaire d'Etat aux Personnes handicapées Marie-Anne Montchamp. "Nous allons insister sur la nécessité
d'améliorer la loi", a dit Julia Kristeva.
phg/bw

[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».
[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches