Handicap: plus de 500 personnes manifestent à Paris pour 'vivre décemment'

Résumé : Plus de 500 personnes handicapées et leurs accompagnateurs ont défilé jeudi après-midi à Paris pour le 'droit à vivre ...

Par , le 

PARIS, 23 sept 2004 (AFP) - Plus de 500 personnes handicapées et leurs accompagnateurs ont défilé jeudi après-midi 23 septyembre à Paris pour le "droit à vivre
décemment", dans le cadre d'une journée nationale de mobilisation, à l'appel de l'Association des paralysés de France (APF), a constaté un journaliste de l'AFP.
Derrière une banderole proclamant "une loi, c'est bien, sans argent, c'est rien", plus de 500 personnes, dont 300 en fauteuils roulants, selon la police, ont quitté la place des Invalides en direction du secrétariat d'Etat aux personnes handicapées.
"On veut être autonomes. Que ceux qui peuvent travailler puissent le faire, et qu'on donne aux autres les moyens matériels ou humains (auxiliaires d'aide de vie, d'aide à domicile)", a demandé Barbara Beauvallet, 32 ans, venue d'Ivry-sur-Seine.
"La question des ressources n'est pas prise en considération dans le projet de loi pour les personnes en situation de handicap, alors que c'est le sujet majeur pour nos adhérents", a expliqué Patrice Tripoteau, directeur des actions nationales de l'APF, en fauteuil roulant.
"Prendre des dispositions pour rendre les cinémas accessibles, c'est bien, mais cela sert à quoi si les personnes en situation de handicap n'ont pas l'argent pour pouvoir y aller", a-t-il demandé.
L'APF demande notamment une revalorisation du montant de l'Allocation adulte handicapé, qui s'élève à 587,74 euros par mois maximum, alors que le seuil de pauvreté se situe à 650 euros par mois.
Le "projet de loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées", doit passer en seconde lecture au Parlement cet automne.
thm/tm/bw

[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches