Les banques envisagent d'adapter leurs services

Résumé : Le président de la Fédération française des banques, Daniel Bouton, a évoqué un accès plus facile aux services bancaires pour les handicapés, notamment aveugles, lors d'une rencontre avec la secrétaire d'Etat aux Personnes handicapées.

Par , le 

PARIS, 1 fév 2005 (AFP) - Lors de cette entretien, ils ont évoqué lundi oir "différentes mesures visant à faciliter l'accès des services bancaires aux personnes handicapées, qu'il s'agisse de l'adaptation des distributeurs de billets, de l'accessibilité par internet ou par téléphone, ou encore l'accès aux crédits", selon un communiqué du secrétariat d'Etat publié mardi.
Les banquiers s'engageraient à étudier la mise en place de claviers en braille lors du renouvellement des distributeurs automatiques de billets (DAB), selon le quotidien Le Parisien.
Une carte de retrait pourrait permettre aux personnes mal-voyantes de retirer une somme fixe.
Mme Montchamp et M. Bouton ont aussi évoqué la création d'un fonds spécial pour faciliter l'accès des personnes handicapées au crédit immobilier, quand elles ont des revenus modestes.
"La ministre rencontrera prochainement les représentants du secteur des assurances et du commerce de détail", ajoute le secrétariat d'Etat.
Le chanteur non-voyant de naissance Gilbert Montagné a assisté en partie à la rencontre. Il s'était déclaré en décembre prêt à commencer une grève de la faim pour soutenir quatre revendications, dont l'accès aux DAB et aux films diffusés sur les chaînes publiques pour les aveugles.
Il n'avait pas donné suite à cette action après avoir parlé avec la secrétaire d'Etat aux personnes handicapées.
st/mle/mmr

[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches