Vieillissement: le Japon va devoir gérer davantage de personnes handicapées

Résumé : Confronté au vieillissement accéléré de sa population, le Japon va devoir se préparer à gérer un nombre plus important de personnes souffrant de déficiences mentales ou physiques, a indiqué un rapport gouvernemental.

Par , le 


(rapport)
TOKYO, 7 juin 2005 (AFP) -
Environ 5% des Japonais, ou un Japonais sur 20, souffre de handicapmental ou physique, précise un Livre blanc sur les personnes handicapées.
Plus de trois millions d'invalides vivent à domicile, alors qu'ilsn'était qu'1,41 million en 1970, ajoute le rapport.
"Le risque de déficience augmentant avec l'âge, le nombre d'invalides risque de s'accroître parallèlement au vieillissement de la population", estime le document.
Sur l'ensemble des personnes déficientes physiques, plus de 60% ont 65 ans ou plus, le double du taux enregistré en 1970, et également supérieur aux chiffres de 1996 (53%).
Les personnes âgées de 65 ans et plus représentent également près d'un tiers des déficients mentaux, contre 23% en 1996. Le nombre de handicapés mentaux était évalué à 2,24 millions de personnes en 2002, alors qu'ils
n'étaient que 1,86 million en 1996.
Un autre Livre blanc publié vendredi dernier avait souligné l'accélération du rythme de vieillissement de la population japonaise.
Le gouvernement japonais en avait appelé à l'ensemble de la société pour favoriser le maintien en activité des personnes âgées afin de viabiliser le système de retraite qui menace de s'effondrer. L'âge de la retraite est généralement de 60 ans au Japon.
mis-mie/agr/lmt

[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr