Le seul magazine égyptien pour aveugles favorable au président Moubarak

Résumé : Le seul magazine égyptien pour les aveugles,'Watani Braille' est ouvertement favorable au président Hosni Moubarak mais se garde de conseiller aux deux millions de non-voyants du pays de voter pour lui.

Par , le 

LE CAIRE, 30 août

[BC][EC]"Soyons sérieux, seul le président Moubarak a un programme crédible, ses opposants n'ont que la critique à la bouche", a affirmé à l'AFP Youssef Sidhom, rédacteur en chef de Watani dont l'édition en braille est sous presse.
[BC][EC]L'Egypte est un des pays qui compte, relativement à sa population, le plus d'aveugles au monde, du fait des maladies infectieuses, comme le trachome, un manque d'hygiène et des mariages consanguins.
[BC][EC]Fondé à l'initiative du journaliste aveugle, Shérifa Massoud, le mensuel Watani Braille, est en phase expérimentale, n'ayant pas encore reçu l'autorisation officielle de parution.
[BC][EC]"Mais nous ne pouvions manquer l'échéance électorale", a dit M. Sidhom. Son éditorial n'est consacré qu'au programme de Moubarak, et il avoue n'accorder aucun crédit à ceux de ses deux principaux rivaux, Noamane Gomaa et Aymane Nour.
"Nous ne donnons pas de consigne de vote", insiste-t-il, tout en excluant que M. Moubarak puisse ne pas être vainqueur le soir du 7 septembre.
[BC][EC]"Attention, avertit-il, il devra être comptable de ses promesses dans le futur".
[BC][EC]Fondé il y a près un demi-siècle, l'hebdomadaire Watani est considéré comme proche de la minorité chrétienne copte du pays. "Nous nous adressons à tous les Egyptiens, coptes ou musulmans, et désormais bien et mal voyants", dit-il.


an/mfo


[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr