Une délégation de personnes handicapées reçue par l'Elysée

Résumé : Des membres de la Coordination Handicap et Autonomie, venus manifester devant le Palais de l'Elysée contre les 'dysfonctionnements' d'une loi handicap de 2005, ont été reçus par une conseillère du président de la République, selon des sources conco

Par , le 

PARIS, 4 mai 2006 -

[BC][EC]Une cinquantaine de personnes, dont une dizaine en fauteuils roulants, s'étaient réunis devant l'Elysée en début d'après-midi, menaçant de couper la circulation sur le Faubourg Saint-Honoré si une entrevue ne leur était pas accordée auprès de la présidence, a constaté un journaliste de l'AFP.
[BC][EC]La Coordination Handicap et Autonomie (CHA), qui représente des personnes en situation de grande dépendance, dénonce les "dysfonctionnements que suscite la mise en oeuvre de la loi du 11 février 2005" sur le handicap, dont les principales mesures sont en vigueur depuis le début de l'année.
[BC][EC]Elle demande "une nouvelle rédaction des décrets encadrant ces prestations", la création d'un "pôle de médiation à l'échelon national, pour réduire les dérives administratives".
[BC][EC]"Nous avons été reçus par une conseillère de M. Chirac, qui a écouté nos revendications et des instructions ont été données au ministère de la Santé pour y répondre", a indiqué à l'AFP Michael Sabatié, de la CHA, dont une délégation était reçue au ministère de la Santé en fin d'après-midi.
[BC][EC]La loi handicap du 11 février 2005 a notamment mis en place une prestation de compensation du handicap (PCH), et une garantie de ressource à hauteur de 80% du Smic pour les personnes handicapées ne pouvant pas travailler.
[BC][EC]Selon la CHA, les départements n'appliquent pas ces mesures de manière uniforme et "certains contredisent l'esprit de la loi, provoquant des situations dramatiques".

cds/vdr/spi

[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches