Handicap: une journée contre les discriminations et les idées reçues

Résumé : L'APF organise mardi dans toute la France une journée de sensibilisation sur les discriminations dont sont victimes les personnes handicapées dans leur vie quotidienne, mais aussi contre les nombreuses idées reçues sur le handicap.

Par , le 

Par Martine VERON

PARIS, 9 oct 2006 -

[BC][EC]Refus d'entrée dans un lieu public, refus d'accès à l'école, difficulté pour trouver un emploi, un logement, ou pour se voir accorder un prêt bancaire : le handicap est une des principales causes de discrimination en France, rappelle l'APF, à la veille d'une journée baptisée "Ensemble visons juste ! O% de discrimination".
[BC][EC]Des militants vont installer une cible géante à Paris, sur le parvis de la gare Montparnasse et les passants seront invités à viser le centre de la cible symbolisant le "0%" de discriminés, tandis que les délégations régionales interpelleront le public dans les villes de province.
[BC][EC]Le bilan de la première année d'exercice de la Haute autorité contre les discriminations (Halde) a montré, en mai dernier, que le handicap était le critère de discrimination le plus souvent invoqué (16%) après l'origine ethnique.
[BC][EC]La moitié des réclamations portent sur l'emploi, mais aussi en grand nombre sur l'accès aux biens et services privés, notamment les banques et assurances.
[BC][EC]La journée de mardi sera placée aussi sous le signe d'un combat contre les idées reçues sur le handicap, mises en lumière par un sondage Ifop réalisé à la demande de l'APF (auprès de 804 personnes de 15 ans et plus).
[BC][EC]87% des Français estiment que vivre avec une personne handicapée "nécessite du courage", et pour 61% d'entre eux, les handicapés n'ont pas de vie sexuelle, selon ce sondage.
[BC][EC]81% des personnes interrogées pensent que les personnes handicapées ne peuvent pas vivre seuls et 72% que ce sont des "assistés". 70% pensent que les personnes en situation de handicap ne sont pas épanouies dans leur vie sociale et 42% qu'elles doivent parfois avoir envie d'en finir.
[BC][EC]Les opinions peuvent être contradictoires, mais tout aussi éloignées de la réalité, précise l'APF, puisque les deux tiers des Français pensent que les handicapés sont inaptes au travail, tandis que pour plus de la moitié, ce sont des personnes "hors du commun et exemplaires".
[BC][EC]Entre gêne, malaise et pitié, les Français ne savent pas comment se comporter avec les personnes handicapées : 69% ne se sentent pas spontanés ou sincères et 57% éprouvent de la pitié. Du coup, lorsqu'ils sont face à une personne handicapée, ils s'adressent plutôt à son accompagnateur, une situation que vivent très mal les handicapés eux-mêmes, témoignent-ils.
[BC][EC]Face aux discriminations, les réactions des personnes handicapées vont de la résignation à la révolte, selon Ipsos. Plus du tiers d'entre elles estiment que leur handicap serait moins lourd à porter si le regard des gens était différent.
[BC][EC]Pour illustrer les difficultés des personnes handicapées, l'APF a fait réaliser des reportages avec caméra cachée. On y voit une personne handicapée se démener en vain pour obtenir un crédit à la consommation, essayer sans succès d'entrer dans un cinéma, et se faire refuser une location d'appartement "parce que l'ascenseur est souvent en panne".
[BC][EC]"Identifier les idées reçues, prendre conscience qu'elles sont fausses, c'est faire un pas vers une autre idée, toute simple : ni sous-hommes, ni sur-hommes, les personnes handicapées sont juste des personnes aussi différentes et ordinaires que les autres", souhaite faire entendre l'APF.

mv/jba/sd

[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches