Journée des personnes handicapées: l'Algérie verse plus de 104.000 euros/an

Résumé : L'Etat algérien verse annuellement 9,5 millions de dinars (104.395 euros) au profit des personnes handicapées dans le cadre d'une Allocation forfaitaire de solidarité, a indiqué la directrice de l'Action sociale au Ministère de la Solidarité nation

Par , le 

ALGER, 2 déc 2006 -

[BC][EC]Plus de 500.000 personnes handicapées étaient recensées par ce ministère, a ajouté Mme Nia s'exprimant à l'occasion de la Journée internationale des handicapés, selon l'Agence algérienne de presse APS.
[BC][EC]L'Etat algérien a mis en place une "politique d'insertion sociale" pour assurer aux personnes handicapées "l'accès aux services publics de base" et une "insertion sociale et professionnelle", a-t-elle ajouté.
[BC][EC]Les personnes handicapées bénéficient "de la gratuité ou de la réduction des tarifs des transports publics", tandis que "57 classes sont ouvertes pour des élèves handicapés" dans des établissements scolaires de 16 wilayas départements sur les 48 que compte l'Algérie, a encore indiqué Mme Nia.
[BC][EC]De son côté, le directeur des établissements spécialisés de ce même ministère, El Hachemi Nouri, a indiqué que "près de 35.000 enfants, souffrant de différents types de handicap, sont hors du circuit d'enseignement spécialisé".
[BC][EC]"La mentalité des parents, la pauvreté et le transport, figurent parmi les facteurs qui empêchent certains enfants handicapés d'accéder à leur prise en charge", a-t-il expliqué.
[BC][EC]L'Algérie compte 258 établissements spécialisés pour personnes en difficultés sociales dont 172 pour les personnes handicapées, a-t-il également indiqué, ajoutant que son ministère comptait construire, d'ici 2009, 189 établissements spécialisés pour personnes en difficultés, dont 84 pour les personnes handicapées.

bb/aub


[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr