Japon: un clavier bloc-notes parlant, portable et autonome pour aveugl

Résumé : Un groupe japonais a présenté mercredi à Tokyo un clavier portable autonome qui permet aux aveugles de prendre facilement des notes, un système de synthèse vocale énumérant les syllabes et caractères saisis au fil de la composition.

Par , le 

TOKYO, 6 déc 2006 (AFP) - Créé par trois chercheurs du groupe d'électronique Yazaki, ce clavier portable à batterie se distingue de modèles existants par le fait qu'il est utilisable indépendamment d'un ordinateur, et n'est pas basé sur des touches portant une inscription en braille.
"Son mode de saisie repose sur des combinaisons de seulement six touches", a expliqué à l'AFP un de ses concepteurs, Tadashi Iwata, lui-même non-voyant.
"On choisit d'abord le mode de frappe à l'aide de touches de fonctions:
caractères alphabétiques, syllabaire japonais, kanji (idéogrammes), braille ou chiffres", a-t-il détaillé, démonstration à l'appui.
"Ensuite, on appuie sur une ou simultanément deux, trois, quatre, cinq ou six touches pour chaque caractère", a-t-il poursuivi.
La machine confirme alors vocalement la lettre ou le phonème saisi.
Il est possible à tout moment de faire relire par la machine le texte saisi, lequel est stocké sur carte mémoire pour pouvoir être transféré ensuite vers un PC et expédié par e-mail ou imprimé.
Cet appareil, qui pèse 500 grammes et mesure environ vingt centimètres sur dix, intègre également une fonction baladeur audionumérique MP3.
"Nous travaillons depuis deux ans sur ce produit, mais il n'est pas encore tout-à-fait terminé", a précisé M. Iwata.
Ce bloc-note pour aveugle, qui repose sur le système d'exploitation japonais Tron du professeur de l'Université de Tokyo Ken Sakamura, devrait être commercialisé au premier semestre 2008 pour 200.000 yens (1.250 euros).
kap/roc/alc


[BI]" Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ".[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr