Téléthon: les gamins doivent continuer à casser leur tirelire (Mgr Barbarin)

Résumé : Le cardinal Philippe Barbarin, a déclaré à propos du Téléthon qu'il faut continuer à dire aux gamins de casser leur tirelire pour les personnes handicapées', mais que les catholiques ont le droit d'objecter à la recherche sur les embryons.

Par , le 

PARIS, 5 déc 2006 (AFP) -
"L'élan de solidarité nationale est un vécu social considérable qu'il ne faut pas perdre", a déclaré le cardinal Barbarin devant l'Association des journalistes d'information religieuse (Ajir), à deux jours du 20e Téléthon prévu vendredi et samedi. "Il y a énormément de catholiques engagés là-dedans", a-t-il souligné.
"Le président de la République soutient cette action sociale merveilleuse et il a raison", a-t-il poursuivi, "mais les catholiques à l'intérieur de la société française ont le droit de dire leur opinion".
Le président Jacques Chirac a apporté son soutien à l'action de l'Association française contre les myopathies (AFM), organisatrice du Téléthon, qui finance des recherches sur les cellules embryonnaires dans le cadre de la loi de 2004 à hauteur d'environ 1,4% de son budget. Ces recherches font l'objet de vives critiques de responsables de l'Eglise catholique.
"Tout ce qui est légal n'est pas moral", a répété Mgr Barbarin, l'Eglise catholique veut "poser une question qui nous semble juste sur un point qui nous tient très profondément à coeur".
"C'est une blessure profonde sur laquelle on attire l'attention, c'est tout, c'est une question qu'on a le droit de poser", a-t-il insisté, soulignant que l'objection des catholiques portait sur une part "minime" du budget du Téléthon et espérant que les contacts noués avec l'AFM déboucheraient sur un geste de ses responsables.
L'Eglise catholique "n'a rien à gagner" à cette polémique puisqu'elle sera jugée coupable si les dons reculent et dépourvue d'influence s'ils augmentent, a-t-il souligné.
"Nous agissons donc uniquement selon notre conscience", a-t-il insisté, en se félicitant que le débat soit revenu "à son niveau de 2003", avant le vote de la loi de 2004 réalisé "dans un très grand silence, alors que tout le monde était préoccupé par le voile, et qui permet malheureusement l'expérimentation sur les embryons".
lch/sst/df


[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches