Ressources des handicapés: les associations évoquent une 'vraie déception'

Résumé : Neuf associations de personnes handicapées évoquent mercredi une 'vraie déception', estimant que le gouvernement n'a répondu que "partiellement aux revendications d'une demande de revalorisation globale des ressources des personnes handicapées.

Par , le 

PARIS, 13 déc 2006 (AFP) -
Le ministre délégué Philippe Bas a annoncé mardi la mise en place à partir de 2007 d'un "complément de ressources" pour que les personnes handicapées touchant le minimum invalidité (à la suite d'un accident ou d'une maladie évolutive), de façon à leur garantir un revenu égal à 80% du Smic, soit 790 euros mensuels.
Selon le ministère, la mesure concernera entre 20 et 30.000 personnes supplémentaires. Jusqu'à maintenant, seuls les titulaires de l'Allocation adulte handicapé (AAH) avaient droit à un tel complément, ce qui était le cas de 50.000 d'entre eux.
Les associations se félicitent de cette mesure, mais en revanche, soulignent dans un communiqué commun que "la demande de revalorisation globale des ressources n'a pas été entendue" ce qui est "une vraie déception". Leur principale revendication est l'augmentation "substantielle" de l'AAH au 1er janvier 2007 pour la totalité de ses 800.000 bénéficiaires.
Les associations regrettent que "le sujet soit reporté aux lois de finances de 2008", ce qui repousse la "charge au futur président et à son gouvernement de faire évoluer les ressources des personnes en situation de handicap".
Les associations approuvent aussi "la redéfinition des critères d'attribution du complément de ressources", mais jugent qu'elles restent "en deçà des attentes des personnes en situation de handicap et de leur famille".
Ces associations, à l'origine d'une manifestation à Paris mardi, sont la Fnath (accidentés), l'APF (paralysés), l'Apajh (handicapés), l'AFM (myopathies), l'UNAFAM (malades mentaux), le GIHP (insertion des handicapés), le CHA (handicap et autonomie), la NAFSEP (sclérose en plaques) et la FMH (malades et handicapés).
En 2005, on recensait plus de cinq millions de personnes handicapées, soit près de 10% de la population.
cbn/vdr/Glk


[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr