Stationnement: la Ville de Paris dénonce des fraudes aux cartes d'invalidité

Résumé : L'adjointe au maire de Paris chargée des personnes handicapées, Pénélope Komites, a affirmé mardi à l'AFP recevoir un grand nombre de plaintes de handicapés dénonçant l'existence de fausses cartes d'invalidité permettant de stationner.

Par , le 

PARIS, 26 déc 2006 (AFP) -
"Je reçois une dizaine de plaintes par mois venant de personnes handicapées me signalant l'existence de fausses cartes d'invalidité", dit-elle, ajoutant avoir demandé "dès 2004" au gouvernement "de rendre ces cartes infalsifiables".
Interrogé par l'AFP, la préfecture de police a affirmé ne pas disposer de chiffres actuellement disponibles sur de telles fraudes.
Fausses cartes en circulation, mais aussi vraies cartes d'invalidité indûment conservées et utilisées, la fraude au stationnement reste "un phénomène minoritaire", tempère l'APF (Association des paralysés de France).
"Certes, il peut y avoir certains cas, mais attention à la chasse aux sorcières contre d'éventuels fraudeurs, qui pourrait porter tort aux personnes handicapées", avertit Marie-Sophie Desaulle, présidente de l'APF.
Les personnes handicapées "ne sont pas tous en fauteuil roulant", rappelle-t-elle, et "ce n'est pas parce qu'une personne sort sans difficulté de sa voiture qu'elle n'est pas handicapée".
Un certain nombre de personnes handicapées ont d'ailleurs fait les frais de ces soupçons de fraude, puisque Pénélope Komites affirme recevoir "chaque semaine cinq ou six contraventions injustifiées" pour stationnement sur places réservées aux handicapées.
"S'il est vrai que l'on a du mal encore parfois à se garer, c'est surtout parce que les places sont occupées", ajoute Mme Desaulle, qui reconnaît cependant que "globalement les Français ont aujourd'hui plus de respect pour les places réservées".
mv/im/df

[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches