Avis d'enquête

Résumé : Depuis le 1er janvier 2006, des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) ont succédé aux Cotorep et aux CDES en les fusionnant.

Par , le 


[BC][EC]Annoncé à grand renfort de communication publique, le dispositif des MDPH peine à se mettre en œuvre !
[BC][EC]Pour preuve, le constat " d'une grande disparité dans le service réellement proposé selon les départements ", qui est fait par des associations comme Aides ou la Nafsep. Par ailleurs, ces associations de personnes touchées par une maladie chronique estiment que " la composition des instances des MDPH est loin de donner une place suffisante aux préoccupations des personnes vivant avec une pathologie chronique, alors même que la loi du 11 février 2005 relative à l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées inclut les troubles de santé invalidants dans la définition du handicap ! "
[BC][EC]Dans ce contexte, les associations expriment la crainte légitime que les préoccupations de ces dernières ne soient pas prises en compte dans leur globalité et à leur juste mesure. C'est pourquoi, réunies au sein de " Chroniques Associés ", elles lancent une grande enquête pour faire le bilan de cette première année de mise en place, insistant sur l'évaluation de la prise en compte des répercussions liées à la maladie chronique dans le cadre des contacts et demandes des personnes touchées avec leur MDPH. Elles veulent ainsi poursuivre leur mobilisation pour une meilleure prise en compte des préoccupations spécifiques des malades chroniques dans les dispositifs issus de la loi prévoyant la compensation des conséquences du handicap.
Pour plus de renseignements sur l'enquête : www.maladies-chroniques.fr

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches