Le dollar n'aime pas les aveugles

Résumé : Suite à la procédure engagée par une association d'aveugles, un tribunal fédéral a imposé au gouvernement américain de revoir la taille et la texture de ses billets de banque, dont il juge l'uniformité discriminatoire pour les aveugles.

Par , le 

[BC][EC]En faisant valoir que " sur les 180 pays dans le monde qui émettent de la monnaie papier, seuls les Etats-Unis impriment des billets identiques en taille et en couleur, quelle que soit leur dénomination ", le juge James Robertson a dénoncé " l'incapacité du département du Trésor à concevoir et produire des billets qui puissent être aisément différenciés par les aveugles et les individus à vision réduite viole l'article 504 de la Loi sur la réadaptation. " Dans le jugement, on peut lire que " la plupart des malvoyants et tous les aveugles* sont incapables de voir la monnaie américaine et de distinguer ses différentes dénominations " et que " pour savoir si le billet qu'il a dans la main vaut cinq ou cinquante dollars, un aveugle doit demander l'aide d'un tiers ou utiliser une machine capable d'identifier la dénomination et la prononcer à voix haute ". Le juge a donné dix jours au gouvernement pour trouver une solution à ce problème. Le Conseil américain des aveugles, à l'origine de l'affaire, a proposé plusieurs solutions dont l'impression de billets de différentes tailles et l'ajout de motifs en relief.

[BB]Ne pas nuire au statut du dollar[EB]

[BC][EC]Pour sa défense, le gouvernement américain a mis en avant les efforts fait en direction des malvoyants lors du toilettage graphique de ses billets en 1996 et notamment l'agrandissement de l'un des nombres figurant sur les billets ou la couleur dorée d'un autre, qui en facilite la lecture.
L'administration a également affirmé que la sophistication grandissante des techniques de contrefaçons " compliquait de façon significative l'ajout d'un élément tactile sur la monnaie américaine ". Toujours selon le gouvernement américain, toute modification " soudaine ou drastique " de la forme des billets pourrait également nuire à la reconnaissance et au statut de " monnaie d'échange commune dans le monde " du dollar. Enfin, il a fait valoir que tout changement pourrait abaisser la durée de vie des billets et requérir de plus fréquentes réimpressions. Mais c'est l'argument financier qui prédomine dans la défense du gouvernement, les modifications demandées par les plaignants entraînant " des charges financières et administratives indues " évaluées à plusieurs centaines de millions de dollars.

[BI]* On dénombre aux USA 937 000 personnes aveugles et 2,361M de malvoyants[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr