Fondation internationale du Handicap

Résumé : Le généticien Axel Kahn préside la Fondation internationale du handicap

Par , le 

PARIS, 29 oct 2007 (AFP) - Trois associations de personnes en situation de handicap ont annoncé la création d'une Fondation internationale du handicap, présidée par le généticien Axel Kahn, afin de promouvoir l'innovation et la recherche appliquée dans le domaine du handicap.

 

Cette fondation interviendra sur différents modes: création d'un Observatoire des pratiques en France, d'un site internet qui aura vocation à être un centre de ressources international, d'une revue scientifique interdisciplinaire. Elle soutiendra enfin des projets de recherche appliquée.

 

"Toute personne handicapée est une personne à part entière, un citoyen qui doit pouvoir accéder à une autonomie maximum selon ses capacités", a affirmé le professeur Axel Kahn en présentant devant la presse la Fondation, au musée du quai Branly, exemplaire en matière d'accessibilité des handicapés.

 

A ses côtés, les présidents des trois associations à l'initiative de la fondation: Pierre Matt pour la Fegapei (associations gestionnaires d'établissements et services), Jean-Marie Barbier pour l'APF (paralysés de France) et Fernand Tournan pour la fédération des Apajh (adultes et jeunes handicapés).

 

"Les initiatives foisonnent, a affirmé Axel Kahn, pour améliorer la situation des personnes handicapées, mais il ne suffit pas d'être généreux pour être efficace, nous nous trouvons souvent devant une bonne volonté artisanale".

 

Le généticien a également évoqué les dommages causés par "les querelles de chapelle" entre spécialistes, "d'une extraordinaire violence", qui portent tort au suivi des personnes handicapées.

 

Il cite en exemple le traitement de l'autisme en France, où se déchirent les tenants de l'approche psychiatrique et ceux de l'approche comportementale, ou les difficultés pour les parents d'enfants sourds de choisir entre défenseurs de la langue des signes (LFS) ou l'aide à la parole.

 

La fondation va faire le bilan des savoirs et pratiques actuels, identifier des critères "objectifs" pour juger de la pertinence des méthodes proposées, précise Axel Kahn, et échanger avec les pratiques internationales.

 

Environ 10% de la population française, rappelle-t-il, soit entre 5 à 6 millions de personnes, sont atteintes d'un handicap mental, sensoriel ou moteur.

mv/im/Glk

 

 

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches