Le coût des dispositifs médicaux selon la Cnam

Résumé : Prothèses, fauteuils roulants: un coût de 4,2 milliards € en 2006 pour la Sécurité sociale

Par , le 

PARIS, 6 déc 2007 (AFP) - Les dispositifs médicaux, qui regroupent l'ensemble des produits de santé sauf les médicaments, ont représenté en 2006 un coût de 4,2 milliards d'euros en 2006 pour la Sécurité sociale, a annoncé jeudi la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam).

Il existe près de 3.000 "dispositifs médicaux" différents, allant des pansements aux fauteuils roulants, en passant par les lits médicaux, les prothèses, bas de contention ou encore les bandelettes de test glycémique pour les diabétiques.

"En 2006, les dépenses liées à ces dispositifs se sont élevées à 4,2 milliards d'euros" pour l'ensemble des régimes d'assurance maladie (salariés, agriculteurs, professions libérales), a indiqué le directeur de la Cnam, Frédéric van Roekegem, au cours d'une conférence de presse.

Pour le seul régime général des salariés, le coût a atteint 3,5 milliards d'euros. "En six ans, ces dépenses ont augmenté d'1,4 milliard d'euros", a relevé la responsable des produits de santé à la Cnam, Monique Weber.

Les prescriptions de dispositifs médicaux, qui ont concerné 12 millions d'assurés en 2006, en particulier des personnes âgées, "émanent à 63% des médecins généralistes", a-t-elle précisé.

Cette hausse est en grande partie liée, selon la Cnam, au développement du maintien à domicile des patients, dont les séjours à l'hôpital sont de plus en plus brefs.

"Plus de 50% des dépenses concernent les matériels de maintien à domicile, qui sont passés de 800 millions d'euros en 2000 à 1,6 milliard en 2006", a poursuivi Mme Weber.

Près de 35% des dépenses, soit 1,4 milliard d'euros, se partagent à part égale entre les dispositifs liés à un handicap (prothèses, optique,audioprothèses) et les "produits implantables" comme les prothèses de hanche ou les valves cardiaques.

Les outils d'auto-traitement du diabète (lecteurs de glycémie, seringue etc.) ont pour leur part entraîné 384 millions d'euros de dépenses, selon la Cnam qui déplore l'absence de bandelettes "génériques", dont le coût serait moins élevé que le coût actuel, 40 centimes d'euros l'unité.
mat/jba/cb

 

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr