Vivre avec l'AAH comme seul revenu: témoignage

Résumé : Sandra Muller, infirme moteur cérébral, '620 euros pour vivre, rien de plus'

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

MONTPELLIER, 28 mars 2008 (AFP) - Sandra Muller, infirme moteur cérébral, prend le train samedi à Montpellier avec 250 personnes handicapées, pour aller à Paris témoigner qu'il "y a des gens qui ne peuvent pas travailler et qui n'ont pas de quoi vivre".

Prématurée, née infirme moteur cérébral et âgée aujourd'hui de 40 ans, Sandra a "620 euros pour vivre, rien de plus", c'est-à-dire l'allocation adulte handicapé (AAH).
"La prestation de compensation, cela permet de payer le salaire d'une aide, ou d'acheter un fauteuil, mais ce ne sont pas des ressources pour vivre. On a les mêmes frais que tout le monde et en plus des frais liés à notre handicap.
Quand le fauteuil électrique tombe en panne, il faut le réparer, l'appartement doit être aménagé", explique-t-elle.
Sandra répète à plusieurs reprises avoir "la chance" de recevoir le soutien financier de ses parents. Ce sont eux qui lui ont payé l'appartement, la voiture.
"Au coup par coup, ils règlent les factures d'électricité, les charges", explique-t-elle avec un peu de gêne.
Elle se dit "favorisée". "Il y a des personnes handicapées qui sont obligées d'être dans un centre parce qu'elles n'ont pas les ressources suffisantes pour vivre de façon autonome. Certains réussissent à avoir un appartement, mais ils ne sortent plus parce qu'ils n'ont plus les moyens".
"On n'est pas libre", dit-elle. "Déjà, on a un handicap qui nous entrave, mais en plus, on est cerné de partout, par le manque d'argent, les difficultés d'accès... Notre vie, c'est la débrouillardise".
"Les loisirs, on n'en parle même pas, je ne peux pas subvenir à mes besoins, alors..."
Avec une maîtrise de psychologie, une licence sanitaire et sociale, Muriel dit qu'elle "pourrait travailler".
Elle a d'ailleurs exercé son métier de psychologue pendant cinq ans en école privée, en emploi aidé, mais à la fin de son CES (contrat emploi solidarité), elle n'a pas retrouvé d'emploi.
"Je cherche toujours du travail : même avec mon handicap, il y a toujours moyen d'aménager un poste de travail, mais en attendant...", dit-elle.
mv/jba/sd

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».

Lire les réactions et réagissez !  


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 17-04-2008 par Bruno :
Une somme de 620 euros, c'est déjà pas si mal. Je suis handicapé, et moi, quand je n'ai pas droit au chômage, c'est le RMI. 389 euros par mois ... N'oublions pas que les allocations sont prises sur les fonds publics, donc le contribuable ... qui en a marre de voir près de la moitié de la richesse qu'il produit partir en dépenses publiques.

Le 17-04-2008 par karlissimo :
J'ai l'impression d'être un paria,de gêner de couter cher à la société.Certaines personnes-très intelligentes-m'ont dit "vous avez de la chance de ne pas travailler".Il faut de grandes poches pour contenir les poings et être forts pour ne pas répliquer à de tels bêtises."Fluctuat,nec mergitur".

Le 17-04-2008 par aline :
HANDICAPE a 80% et nouvellement retraité, le revenu est minimum et pas le droit au 200 euros promis pour les petites retraites car avec 650 euros, nous sommes considérés "riches". dur, dur, d'être handicapé et retraité.

Le 17-04-2008 par SK :
Bonjour ! Je souffre d'une maladie auto-immune chronique et invalidante depuis 12 ans. Je reçois l'AAH et le complément de ressources mais à partir de mes 60 ans le mois prochain, je vais recevoir une retraite de 643 € (inaptitude au travail prise en compte) mais je perds le complément de ressources. Ma vie est la même qu'avant mes 60 ans donc pourquoi enlever ces ressources qui ajoutées à l'AAH sont déjà en dessous du niveau de pauvreté !
Même si je suis reconnaissante de cette allocation (il y des pays où il n'y a rien du tout) je trouve que NOTRE pays a les choix de pourvoir aux plus démunis. Mais cela reste un rêve pour nous tous, handicapés ou invalides.

Le 18-04-2008 par pirate :
Pour certaine personne (celle qui travail) l'AAH peut-être un plus, mais pour ceux qui ne peuvent travailler 620€ c'est rien, on vie mais pas de plaisir, pas de voiture, sortie etc...

Le 21-04-2008 par martine :
Je suis en inval. depuis bientôt 6 ans et avec un revenu de 550 euros de la SS. je n'ai meme pas droit au complément de l'AAH motif j'ai u conjoint. Je trouve dûr à encaissé. De plus j'ai eu la chance de travailler pendant 25 ans et résultat maintenant que je ne peux plus travailler ; 550 Euros

Le 27-04-2008 par adauge :
Je suis écoeurée que l'AAH soit si basse. D'accord c'est le contribuable qui payent soit.Mais personne n'est responsable de son handicap. Qui n'a jamais rêvé d'une vie "normale"?Je ne suis pas handicapée...juste une surdité moyenne et qui va évoluer. Je me considère chanceuse même si cela me gêne dans mes études.J'ai un oncle qui est devenu para après un accident, j'ai des sourds profonds dans ma famille. Il faut avoir beaucoup de courage pour affronter la vie avec ces désavantages.Mais alors quand on parle revenus en plus, c'est la croix et la banière. A défaut de pouvoir changer le monde... ces qlq mots d'une valide qui vous soutient...Je suis parfois honteuse de l'être à voir vos conditios de vie

Le 27-04-2008 par souriretriste :
Je touche la AAH et franchement j'aurai aimé ne jamais la toucher, je donnerai bien ma santé à qui la veut!!! ma vie n'est pas aussi belle que l'on pense, et j'aurai aimé travailler, m'acheter une maison en saone et loire, mais qu'ai je donc??? le droit de survivre

Le 28-04-2008 par gaba :
L'aah par son montant dérisoire est une honte pour les personnes victimes de handicaps. le pire étant l'interdiction faite de percevoir une bourse ou un revenu salarié; faute de quoi l'aah et la reconnaissance du handicap sont supprimées.La France est cruelle avec les personnes victimes de handicaps et rien ne change. J'ai honte d'être français.

Le 02-02-2009 par sounia :
j'ai 23 ans je persoi ahh
cela me fai peur car j'ai peur dene pas subvenir a mes bessoin je voudrai bien que qulq1 ce connaiq avec moi pour mieux en parlai car plein de question je voudrai savoir com vie les personne recevan cette aloc peur detre au roug ou a la rue de ne pa bien manger tro de quetion dans matete on me dit con percevra des aide mes je ni croi pas que faire avec658 euro si vous avez envie de parlai connaicter vous a mon adresse svp jai bessoin de votre aide

Le 05-02-2009 par Tom :
Quand on voit des personnes valides pouvant travailler, toucher 400€ de RMI, c'est une honte de proposer un AAH de 620€ pour des personnes qui n'ont pas choisies d'être dans ce cas.

Mort au RMI, et longue vie au AAH!

Le 28-06-2009 par mamie27 :
le 28/05/2009bonjour moi je vait avoir 60ans reconnut inapte par le tribunal incapacité j'ai fait mais papier de retaite pour inaptitude je vait avoir 572.72 euros que faire avec ça il faud que cela bouge ses la misére monsieur le president sarkosie il faud bouger car ça va craquer comme 1968 je l'ai vécu bon courage a tous qui sont dans le meme ca que moi je suis pas la seule meme pas pouvoir faire un petit extra pour mes 60ans en aout 2009

Le 24-07-2009 par teddelapidus :
bonjours sa n arrange pas les gens monsieurs sarkozy dans leur maladie avec une 667 euros on est mal en points avec la maladie et en plus nous n avons pas d argent je suis triste tout les 20du mois je suis a decouvert sa me rends pas biens vous allez me dire de travaille mais phisiquement j ai du mal plus le mental j aimerais biens que vous facier quelque chose monsieurs sarkozy

Le 05-11-2009 par muriel :
quand je pense que pour la sécrité sociale je ne suis pas en situation de précarité, handicap 80 %
670 euros de ressources pour vivrea vec ma fille 12 ans, la SS me réclame un trop percu ce 2000 euros, leur enquête sur ma précarité financière n'a pas été retenue, où prencre cet argent, j'ai honte de la France, on n'a pas choisi///

Le 10-11-2009 par mohamed :
bjr je suis handicapé visuel a 80 pourcent et je vie avec 650e par mois, la loi a changé concernant la compensatrice c'est du foutage de gueule on se fou vraiment de nous tous ceus qui en bénéficier avant la mise en aplication de la loi sur le complément de l'ahh en bénéficie encore ojourdui mais tous les autre comme moi ojordui en auei bien besoin on nous dit nan alr que d'autre en bénéficie largement cet une honte cela s'appel clairemen de la discrimination on donne a droite et on laisse crevé cela de guauche alor quils sont pareil et nous devant nous contenter d'une misere soit tous les cas sont réétudié ou personne voila je suis vraiment énérvé de voir des personnes décidé pour nous handicé alor que eux vivent dans un luxe insolent feusont nous entendre comme ceux de la sncf qui nous soul tous les jours pour encore bénéficié de passe droit ORGANISON DES MANIFS DE GRANDE EMPLEURE POUR FAIR ENTENDRE NOS VOIX

Le 28-02-2010 par Lyly :
Bonjour,j'ai 49 ans. j'ai une RQTH entre 50 et 70%, pas d'A.A.H, juste le RSA 400€ par mois pour vivre. J'ai essayer de retravailler, mais l'employeur m'a fait croire qu'il m'embauchait dans le cadre travailleur handicapé, j'ai tenu 15 jours et mon état de santé c'est dégradé depuis.A cause d'une personne malhonnête.Pas de suivi Cap-emploi.Ni de la CLI.Pourquoi? Tant de mépris envers les personnes handicapés. Help

Le 08-06-2010 par LANGLET :
nous sommes deux handicaper a la maison notre pere est au chomage il a que le rsa c'est lui qui nous nourri car les dossiers pour AAH on du retard et cela dure depuis septembre 2009 est ce normale c'est tres dure d'etre handicaper et les services publics n'ont rien a faire

Le 12-06-2015 par doudoutop :
Bonjour,

Courage car les guides barèmes sont à la baisse et donc le budjet qui va avec. Beaucoup de pathologiques sont méconnus ainsi que les conséquences sur les gestes de tous les jours. Ceci fait exception aux personnes qui ont un trouble du comportement dont certains en profitent bien et nuisent aux personnes qui en ont besoin (frais appareillage) . Que d'injustice et les adaptations à la vie quotidiennes vont régressées si l'état persiste a baissé le budjet alloué aux handicapés qui ne sortiront plus de chez eux. On régresse.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches