Xavier Bertrand 'n'a pas répondu aux manifestants' (APF)

Résumé : Déçu par le manque de réaction du ministre après la manifestation, le collectif 'Ni pauvre,ni soumis' se réunit mercredi 2 avril pour envisager la suite à donner au mouvement de mobilisation. Le ministre souhaite attendre la conférence de 10 juin

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

PARIS, 1 avr 2008 (AFP) - Les représentants du mouvement de handicapés "Ni pauvre, ni soumis", qui ont été reçus mardi par le ministre du Travail Xavier Bertrand, "n'ont obtenu aucune réponse" à la revendication des manifestants de samedi, a affirmé à l'AFP Jean-Marie Barbier (APF).

Le président de l'association des paralysés de France s'est dit "très déçu" et a annoncé que le collectif se réunirait mercredi après-midi pour décider de la suite à donner au mouvement de mobilisation.

"La demande de la manifestation réussie de samedi n'a pas été entendue, le ministre nous a dit d'attendre la conférence nationale (sur le handicap) du 10 juin", a indiqué M. Barbier.
"Il n'a pas répondu au caractère d'urgence de nos demandes", ajoute-t-il.
"Pour l'APF, nous ne nous arrêterons pas là et nous n'attendrons pas le 10 juin, mais le collectif décidera en commun de la suite à donner à la mobilisation, nos militants sont gonflés à bloc depuis samedi", dit-il.

La marche samedi a réuni "pratiquement 35.000 personnes" à Paris, selon les organisateurs, 16.500 selon la police.

A l'issue de la manifestation, une délégation a remis à l'Elysée une pétition de 80.000 signatures. Les associations de handicapés réclament un revenu d'existence "décent", au moins égal au Smic.
mv/cca/amc
 

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».

Lire les réactions et réagissez !  


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 02-04-2008 par gayard :
déçue mais pas vaincue, de grosses douleurs physiques depuis dimanche suite de la manif, il faut réagir et inventer d'autres modes de contestations, agissons jusqu'à ce qu'il nous écoute, pourquoi pas des manif dans les grandes villes de chaque région, des dépôts sauvages de fauteuils usagers, il faut utiliser les médias au maximum, mais surtout ne nous arrêtons pas là, pour nous et nos enfants .

Le 03-04-2008 par klawczynski viviane :
toute ma famille et moi même, sommes plus que déçus, nous sommes en colère, ça fait des années que nous revendiquons un revenu décent, ça ne date pas d'aujourd'hui, si nous sommes descendus dans la rue, c'est qu'il y a urgence,plus les mois passent plus leur pouvoir d'achat baisse,plus la misère croisse, c'est inadmissible de laisser des milliers de personnes survivre, dans la misére

Le 03-04-2008 par Orchidée :
Je crois que le gouvernement ne nous a pas pris au serieux.
La marche du 29 est déjà passée aux oubliettes.
Ils faut leurs mettre la pression, leur montrer que nous sommes des citoyens comme les valides.

Le 03-04-2008 par Nathalie :
Nous devons passer à la vitesse supèrieur sans tarder.
Pourquoi ne pas faire une opération escargot !
Peut être qu'enfin le gouvernement nous prendra au serieux.

Le 27-04-2008 par babette :
operation escargot sur tous les grand axes routiers dans toutes les villes sur plusieurs jours le gouvernement ne pourra nous ignorer

Le 29-04-2008 par donatelo :
Pourquoi pas une grève de la faim collective comme les sans papiers?

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr