Nestlé recrute sur Hello Handicap

Handicapés: création de 50.000 places d'accueil en 5 ans

Résumé : Nicolas Sarkozy a annoncé mardi un 'plan de création de places' pour personnes handicapées prévoyant la construction de '50.000 places nouvelles' en cinq ans en établissements et services, en ouvrant la Conférence nationale du handicap à Paris

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

PARIS, 10 juin 2008 (AFP) -
"Actuellement, il y a 15.000 enfants et 12.000 adultes sur des listes d'attente", a déclaré le président de la République, relevant que "des familles sont obligées d'aller (trouver des places d'accueil) en Belgique"."C'est un scandale", a-t-il dit.
Le gouvernement va mener "un plan de création de places. En cinq ans, on va construire 50.000 places nouvelles", a-t-il poursuivi.

"Ces 50.000 places sont un effort indispensable pour ne plus laisser les parents dans la crainte de mourir", sans savoir ce que deviendront leurs enfants handicapés, a estimé Nicolas Sarkozy.

Sur ces 50.000 places (dont plus de 12.000 pour l'accueil des enfants), 30.000 seront créées dès 2012. Au total, "c'est un effort de 1,5 milliard d'euros", est-il précisé dans le dossier de presse de la Conférence nationale.
Ce plan devra également s'adresser aux adultes les plus lourdement handicapés. "Je tiens particulièrement à ce qu'un grand nombre de places d'accueil (soient consacrées) aux pathologies lourdes", a-t-il souligné.
Un plan triennal 2005/2007 a permis de financer 21.900 places d'accueil supplémentaires. Fin 2007, la France comptait 171.000 places en établissements et services pour personnes handicapées et 113.000 places en Etablissements et service d'aide par le travail (ESAT).
so-cds/vdr/phi

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».

Lire les réactions et réagissez !  


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 15-06-2008 par Crépuscule :
Réponses : places, placer, placements...

Quelle drôle d'idée !

Ne serait-ce que pour répondre aux besoins éducatifs particuliers ?

On y a déjà goûté, lorsqu'il fallait coûte que coûte remplir les places d'une structure en passation d'activité...

Aucune démocratie, aucun choix de vie !

Le 24-06-2008 par JUMEAU :
5 ans c'est très longs quand on attend une place mais c'est louable d'y avoir penser. Peut-être aurait'il fallu y penser plus tôt!!!

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr