Prestations liées au handicap, quels impacts budgétaires?

Résumé : Les prestations de protection sociale liées au handicap représentent 6,6% de l'ensemble des prestations en 2007, et sont passées de 17,8 milliards d'euros en 1990 à 36,1 milliards en 2007, selon une étude de la Drees publiée jeudi.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

PARIS, 5 fév 2009 (AFP) -
Le taux de croissance annuel moyen de l'effort en faveur des personnes handicapées est de 4,2% en euros courants (2,7% en euros constants) et sa part dans le PIB est passée de 1,73% en 1990 à 1,91% en 2007.
Les prestations de protection sociale concernées sont essentiellement liées aux risques "invalidité et accidents du travail".
Les prestations versées au titre de l'invalidité composent les trois quarts de l'ensemble (78,8%) et comprennent les pensions d'invalidité, l'allocation aux adultes handicapés (AAH) et les dépenses liées à l'hébergement des personnes handicapées.
Les prestations versées au titre des accidents du travail recouvrent les rentes et les indemnités journalières d'accidents du travail, essentiellement.
La progression, sur la période récente, du montant des prestations s'explique notamment, souligne l'étude, par les effets de la loi du 11 février 2005 sur le handicap qui a notamment modifié l'AAH et réformé la garantie de ressources aux travailleurs handicapés.
Le nombre de bénéficiaires de l'AAH s'est élevé à 813.000 personnes fin 2007, soit une progression de 1,2% en 2007.
Les prestations liées à la charge d'un enfant handicapé progressent nettement en 2007 (+8,9% après une augmentation de 8,5% en 2006).
Les trois quarts des prestations ne sont pas soumises à condition de ressources, précise la Drees.
mv/im/bma

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».

Lire les réactions et réagissez !  


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 23-02-2009 par Amis :
Je suis toujours un peu déçu d'être toujours et de faire toujours partis des oublier (étant polyhandicapé, malvoyant, cancer des articulations etc.), je suis Invalide et je ne vois pas tellement bouger ma rente d'Invalidité.
Tout le monde parle et j'en suis bien concient "bien sur" de l'AAH mais jamais des Invalides
merci de mavoir lu c'est déjà çà

Le 23-02-2009 par Michele :
C'est très bien l'effort fournit pour les prestations mais étant handicapée à 80% déclarée invalide cat 2 -je n'ai droit à rien malgré qu'ayant travaillé 30 ans dans la même ste car mon époux a 1 emploi: donc on se "fout" totalement de la personne handicapée qui n'est plus reconnue comme un individu qui a travaillé et cotisé mais comme 1 personne qui dépend d'une autre : ça me scandalise - Michèle

Le 23-02-2009 par handy06 :
nous somme un couple handicaper nous cherchons une solution pour faire des travaux pour un fauteuil roulant

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr