L'allocation personne handicapée revalorisée...

Résumé : Le ministre du Travail, Brice Hortefeux, a annoncé un coup de pouce de 54 euros à l'allocation adulte handicapé et la création d'un 'observatoire de l'accessibilité', après avoir reçu Jean-Marie Barbier, président de l'Association des pa

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

PARIS, 24 fév 2009 (AFP) -
L'installation prochaine d'un observatoire de l'accessibilité, réunissant représentants de l'administration et des associations, a été décidée "afin que les efforts engagés dans ce domaine soient mieux suivis et qu'un effort supplémentaire soit accompli", a précisé le communiqué.
"Pour permettre aux personnes handicapées de disposer de ressources décentes pour vivre, l'AAH augmente de 54 euros dès 2009", dans un objectif de "citoyenneté", a ajouté le communiqué, sans donner d'autre précision.
"On ne nous avait pas signalé d'augmentation lors de l'entretien de ce matin", a indiqué à l'AFP Patrice Tripoteau, directeur aux actions nationales de l'APF (Association des paralysées de France).
L'AAH, destinée aux personnes handicapées qui ne peuvent travailler ou sont "fortement éloignées de l'emploi", concerne près de 800.000 bénéficiaires et s'élève actuellement à 652,60 euros par mois.
"L'allocation avait augmenté de 5,8% en 2008 et une hausse de 4,4% avait été annoncée en septembre 2008, dans le cadre de la loi de Finances. Je ne sais pas si cette hausse de 54 euros correspond à une hausse plus forte qu'annoncée, ou si elle est calculée par rapport à 2007", a affirmé M. Tripoteau.
"C'est la poursuite de l'engagement du président de la République", a commenté Jean-Marie Barbier. Nicolas Sarkozy avait pris l'engagement lors de la campagne présidentielle d'augmenter l'AAH de 25% en cinq ans.
Le communiqué a par ailleurs précisé qu'aux côtés de l'accessibilité et la citoyenneté, le troisième objectif de la politique conduite par Brice Hortefeux est "la participation, à travers une mobilisation accrue pour l'accès à l'école et à l'emploi des personnes handicapées". "J'ai envie de dire chiche! C'était une prise de contact. Brice Hortefeux s'est engagé à me revoir pour étudier sur le fond ces aspects", a indiqué M. Barbier.
nth/abx/ei

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».

Lire les réactions et réagissez !  


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 25-02-2009 par Walter SALENS :
Ces + 54 €=+8,27% sur 652,60 € actuels. Ce qui confirmerait l'annonce, un peu floue, faite par M. Woerth, d'une hausse au-delà des +25%/5 ans. La date n'est pas indiquée. A priori FIN 2009, suivant V. Létard (communiqué de presse mi-février.
Encore un "Observatoire"?????
Etrange phobie! Les lois sont claires, des milliers de dossiers ont été communiqués aux maires, élus locaux etc. "Le compte à rebours de l'accessibilité" est repris en page 4 du même doc. de presse.
Néanmoins il faut donc encore des téléscopes pour suivre le travail (obligatoire) des mairies et des préfectures. D'autant plus que les rapports de ce type d'entité fait des constats a posterio.
Comme si l'Etat sait et accepte l'indolence de leurs administrations.
Une idée: et si l'on virait les préfets ne respectant pas le compte à rebours.
Walter Salens

Le 11-03-2009 par fabien noel :
l augmentation de ahh a été revaloriser de 1,1 au 1 janvier2008 et de 3.9 au 1 septembre 2008 ce qui fait 5 % et non pas 5,8% NOUS AVONS BESOIN DE SUITE D UN NOUVEAU REAJUSTEMENT ET NON PAS COMME JE NE SAIS PAS QUAND? MADAME LETARD

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr