Autisme:nouveau livre blanc dénonce les retards de la France

Résumé : Un nouveau livre blanc sur l'autisme, présenté à Lille par l'association Autisme France, fustige les 'retards' de la France et la 'violation constante' de ses engagements pris depuis le premier rapport sur la maladie en 1994.

Par , le 

LILLE, 4 avr 2009 (AFP) -

Ce document de 93 pages, qui rassemble des dizaines de témoignages de familles confrontées à l'autisme, sera remis le 9 avril à la ministre de la Santé Roselyne Bachelot et à la secrétaire d'Etat à la Solidarité Valérie Létard.
Depuis 1994, "très peu de choses ont changé" malgré "l'électrochoc" provoqué par la publication du premier livre blanc, à l'origine d'une batterie de textes de loi et de recommandations qui sont, souvent, restés lettre morte, selon Autisme France qui affirme représenter entre 9.000 et 10.000 familles.
"Les diagnostics pour les enfants se sont améliorés mais les adultes ont été totalement oubliés, la scolarisation reste très aléatoire, toujours menacée, l'aide éducative aux familles relève entièrement d'initiatives associatives (...), la vie en milieu ordinaire, un voeu pieux", constate le livre blanc.
"Le 2ème plan pour l'autisme (2008-2010) propose 4.100 places supplémentaires sur cinq ans. C'est absolument dérisoire compte tenu du fait que naissent chaque année en France de 5.000 à 6.000 bébés autistes", a déclaré à l'AFP Danièle Langloys, auteur du texte.
Faute de capacités d'accueil suffisantes en France, 3.000 personnes autistes vivraient dans des établissements belges, selon Mme Langloys.
"La France n'a toujours pas pris conscience qu'il s'agit d'un énorme problème de santé publique", a-t-elle ajouté, rappelant les trois condamnations de la France par le Conseil de l'Europe pour "discrimination à l'égard des personnes autistes".
En France, le nombre de personnes affectées par des troubles envahissants du développement (TED), dont l'autisme, est estimé entre 180.000 (Inserm) et 500.000 (comité éthique).
L'autisme et les autres "troubles envahissants du développement" sont caractérisés par un déficit des interactions sociales et de la communication qui entravent le développement de l'enfant et peuvent engendrer des handicaps sévères.

gab/db


« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

 

 

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr