Les Maisons du handicap reçoivent 10 M EUR supplémentaires

Résumé : Les maisons départementales pour personnes handicapées, où sont regroupées toutes les informations et aides sur le handicap et qui souffrent financièrement, vont recevoir 10 millions d'euros, a annoncé le gouvernement

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

PARIS, 31 juil 2009 (AFP) -

Ces établissements vont recevoir "un premier versement de 10 millions d'euros pour garantir (leur) bon fonctionnement (...), en compensant les mouvements des personnels de l'Etat et pour répondre à l'ensemble des besoins constatés", a déclaré le secrétariat d'Etat à la Famille et à la Solidarité, dans un communiqué.
"Un nouveau versement sera effectué d'ici fin 2009 en fonction des postes encore vacants à cette date", a-t-il précisé.
Plusieurs sénateurs de toutes tendances avaient déploré début juillet la "grande incertitude financière" et "l'instabilité" des personnels de ces MDPH, créées en 2005 par la loi Handicap.
Les 10 millions annoncés vendredi "s'ajoutent à l'augmentation de 15 millions d'euros de la dotation versée par la Caisse nationale de Solidarité pour l'Autonomie (CNSA)", a ajouté le secrétariat d'Etat.
Le gouvernement avait annoncé fin mars que la CNSA allait faire passer de
45 à 60 millions d'euros les moyens consacrés aux MDPH en 2009, ainsi qu'une réforme destinée à "clarifier les compétences concernant la gestion et le statut des MDPH" et "stabiliser le statut" de leur personnel.
En 2008, leurs dépenses de fonctionnement se sont élevées à environ 230 millions d'euros. L'Etat et la CNSA apportent plus de deux tiers des financements et les conseils généraux 32% en moyenne.
jc/abx/df

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Lire les réactions et réagissez !  


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 31-07-2009 par Thierry FOMBEURE :
De fait, on ne peut que féliciter le gouvernement de s'assurer le " bon fonctionnement " et répondre ( efficacement ) à l'ensemble des besoins constatés. Dont acte . Merci donc très sincérement, par avance.
Cette décision devra effectivement et certainement garantir aux ayants droits une prise en compte efficace de chaque situation. Bravo encore.
Thierry FOMBEURE

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr