La caisse nationale de solidarité (CNSA) sans président.

Résumé : La Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie, qui gère les fonds destinés aux handicapés et aux personnes âgées, attend toujours la nomination de son président.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

PARIS, 11 sept 2009 (AFP) -La Caisse attend toujours "l'arrêté de nomination des trois personnalités qualifiées parmi lesquelles doit être élu le président" du conseil de la CNSA, a-t-on indiqué au sein de cette dernière, rappelant que leur mandat s'était achevé "en avril".
Le dernier conseil, prévu le 30 juin a été ajourné pour cette raison, tandis que le prochain est annoncé pour le 17 novembre, a-t-on ajouté de même source.
Par ailleurs, le Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) attend lui aussi "l'arrêté de nomination permettant la mise en place de la nouvelle mandature du fonds pour les trois années à venir", ont indiqué vendredi plusieurs associations de personnes handicapées.
Ce fonds encaisse les cotisations des organismes publics de plus de 20 salariés qui ne respectent pas l'obligation de réserver 6% de leurs postes à des travailleurs handicapés.
"La réunion d'installation de la seconde mandature du FIPHFP qui devait se tenir le 3 septembre 2009 est annulée pour la troisième fois sans qu'une date de parution de l'arrêté ne soit communiquée", ont déploré dans un communiqué six organisations, dont l'Association des paralysés de France (APF) ou la Fnath (accidentés du travail et handicapés).
Le mandat du président s'est achevé et "le fonds n'a pas pu se réunir depuis plusieurs mois", a précisé à l'AFP Arnaud de Broca, secrétaire général de la Fnath.
"Cette situation est hautement préjudiciable pour les personnes handicapées puisqu'un panel de nouvelles aides est en attente de validation par le Comité national" du Fonds, ajoute le texte.
jc/im/ct

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Lire les réactions et réagissez !  


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 16-09-2009 par maillot :
nous voyons ici encore une fois que les personnes handicapées sont les 5emes roues de la charrette, le gouvernement n'a pas attendu lorsqu'il a s'agit de ponctionner les fonds.c'est lamentable en fin d'année lorsque les nouvelles aides ne seront pas appliquées nous allons vivre une nouvelle ponction de 50 millions car les fonds n'ont pas été utilisés . JMM de la Reunion

Le 16-09-2009 par delbaere :
Bonjour,je voudrais que APF évite d'écrire, pour stigmatiser les Entreprises qui paient et "qui ne respectent pas l'obligation de réserver 6% de leurs postes à des PH". Or, j'ai personnellement constgaté que: 1) la majorité des Entrepreneurs était désireuse d'employer des ph, 2)qu'il n'y a pas et heureusement, UNE PERSONNE SUR QUINZE (soit 6%) qui soit handicapée, 3)que tous les handicapés notamment âgés et très jeunes n'ont pas vocation à traevailler.
Que par consésuent, comment faire obligation à l'entrepreneur alors qu'il n'y a pas de candidats aux emplois ? et pourquoi les culpabilisier.
J'ajoute, est-on sûr de la volonté de beaucoup de handicapés de travailler ? et je conclus, cette loi à laquelle j'ai contribué en son tps a été dévoyée, c'est un accessoire parasite de notre Administration...un de plus!
Cogitons.Bien à vous. JD

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches