Handicap: aucune remise en cause des principes de la Loi?

Résumé : François Fillon a souhaité que cette année soit celle 'd'un nouveau souffle' pour lutter contre l'exclusion des personnes handicapées, avec notamment la création d'un comité interministériel, et a répondu aux critiques sur les retards de la

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

SABLÉ-SUR-SARTHE (Sarthe), 5 fév 2010 (AFP) -
Scolarisation des enfants handicapés, insertion professionnelle, accessibilité dans les transports et les administrations: sur tous ces points, le Premier ministre a rappelé "l'importance" de la loi votée il y a cinq ans pour "l'égalité des droits et des chances".

Aucun de ses "principes fondateurs ne sera remis en cause", a-t-il promis lors d'un déplacement dans son fief électoral de Sablé-sur-Sarthe où il a visité une résidence pour adultes handicapés mentaux.
"2010 sera au contraire l'année d'un nouveau souffle dans l'accomplissement des objectifs qui sont les nôtres", a déclaré François Fillon annonçant la création d'un comité interministériel du handicap avec comme priorité l'emploi. Il se réunira mardi, a précisé Matignon.

Se félicitant que 715.000 personnes handicapées aient aujourd'hui un emploi - +30% selon lui depuis 2005 -, il a réaffirmé que l'allocation adulte handicapé serait réformée pour "être associée à l'exercice d'un travail". Il s'est à nouveau engagé sur une augmentation de 25% de son montant d'ici 2012.

Le chef du gouvernement a également annoncé l'installation la semaine prochaine par la secrétaire d'Etat Nadine Morano, qui l'accompagnait, d'un observatoire de l'accessibilité afin de vérifier que les transports et les établissements publics en bénéficient tous d'ici 2015.

Autre annonce: un plan d'action pour les traumatisés crâniens pour juin.
Chaque année, a rappelé M. Fillon, 155.000 personnes en sont victimes, dont 8.500 qui en gardent des séquelles invalidantes.
Enfin, le Premier ministre a souhaité que pour aider les personnes à mobilité réduite, la France reprenne un système développé en Angleterre où plus de 500.000 voitures adaptées et fauteuils électriques sont proposés pour des locations de longue durée à coût réduit.

Il a aussi tenu à répondre aux critiques sur les ratés de la loi de 2005 et notamment dans l'intégration professionnelle des handicapés. L'an dernier, un délai de six mois a été octroyée aux PME de moins de 50 salariés qui n'emploient pas suffisamment d'handicapés. "Parce que certaines étaient sur le point de mettre la clef sous la porte", a-t-il justifié.

Sur la question de l'accessibilité, le même "pragmatisme" dû cette fois à la crise du logement a prévalu pour les "dérogations" accordées à 20.000 projets.

Ce déplacement dans les Pays de la Loire intervient à un peu plus d'un mois des élections, dans une région qu'avait perdue François Fillon en 2004 et que la droite espère reconquérir. Après y avoir lancé la campagne en novembre, il y tiendra un autre meeting d'ici le second tour le 21 mars, a indiqué Matignon.
ben/mad/bma

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Lire les réactions et réagissez !  


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 16-02-2010 par northman :
Stop !!! les personnes en fauteuil roulant ne sont pas les seuls handicapés, même si notre sigle semble le démontrer. Je suis pratiquement aveugle et l'on considère que je ne suis pas "vraiment" handicapé, cela suffit ! il est vrai que l'association des paralysés de france est tellement puissante, qu'il est facile de tirer le drap à soi... En ce moment le gouvernement veut faire des économies sur notre dos, je connais des gens qui sont dans un état pas possible, à qui on attribue, sans fausse honte, 79%, pour ne pas avoir à payer quoique ce soit, c'est honteux !!!!
Mr Sarkozy veut nous mettre au boulot, où va-t'il le trouver, alors qu'il n'y en a pas pour les valides..

Le 21-02-2010 par memmee :
Northaman,
je suis totalement d'accord avec vous pour votre dernier commentaire.Salariée d'une E.A ,tous les politiques sont informés des difficultés de cet établissement et on laisse pourrir la situation,les salariés sont mal, personne ne bouge.c'est vrai les élections régionnales sont plus importantes que les handicapés,on représente si peu au point de vue électoral.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches