Un fauteuil roulant électrique à remorque

Résumé : Christophe Riti, handicapé moteur de 30 ans, a présenté à Rennes son Unité de Vie Autonome, une remorque attelée à son fauteuil roulant, qui lui permettra de se lancer en juillet prochain sur les routes de France en toute autonomie.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Christophe Riti, titulaire d'un master de mécanique, a imaginé d'accrocher à son fauteuil électrique une remorque dotée d'un groupe électrogène, de caissons de rangement et d'une couchette, pour pouvoir se déplacer de manière totalement autonome sur plusieurs jours.
Ce sportif accompli (il pratique notamment l'escalade, le surf et le saut en parachute), a eu l'idée de ce projet après un voyage de 455 km sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle.

"Devoir trouver une prise pour recharger les batteries pendant 12 heures d'affilée représente une contrainte considérable", explique-t-il.
L'Institut National des Sciences Appliquées de Rennes a construit le prototype d'un coût total de 11.000 euros, financé par une banque et un constructeur automobile.
Christophe Riti www.christophe.riti.com ) testera sa machine à partir du 1er juillet dans un voyage de 380 km en trois semaines au départ de Rennes vers la Loire-atlantique).

str/lby/phb

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Réagissez à cet article !  


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr