Le Sénat veut améliorer le fonctionnement des MDPH

Résumé : Le Sénat a entamé l'examen d'une proposition de loi du sénateur UMP Paul Blanc visant à améliorer le fonctionnement des Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) confrontées à des graves problèmes de trésorerie et de personnel.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

PARIS, 24 juin 2010 (AFP) -
Les MDPH ont été mises en place en 2006 pour faciliter les démarches des personnes handicapées. Lieu unique d'accueil, elles coordonnent l'ensemble des interventions en faveur du handicap.
"Le fonctionnement des MDPH reste entravé" du fait de "l'instabilité de leurs personnels et de la diversité de leurs statuts", de "l'insuffisance de garanties sur les moyens financiers", "de lourdeurs administratives dans l'instruction des démarches", constate le rapport de Paul Blanc.
Les personnels des MDPH relèvent d'une multitude de statuts -fonctionnaires, territoriaux, hospitaliers...détachés, mis à disposition ou contractuels de droit privé ou public- ce qui complexifie leur gestion. Leur durée de mise à disposition est limitée et ils peuvent réintégrer à tout moment leur administration d'origine ce qui créé une forte instabilité.
Leur situation financière est également précaire. Ainsi relève M. Blanc "certains postes que l'Etat s'était engagé à mettre à titre gratuit à disposition des MDPH n'ont été ni pourvus ni compensés". L'arriéré de l'Etat ainsi accumulé en 2008 est évalué à 36 millions d'euros.
Pour résoudre cette situation, le texte propose un système de mise à disposition du personnel contre remboursement. L'Etat versera une subvention en début d'année qui couvrira les montants versés par les MDPH au titre des rémunérations. La mise à disposition est portée de 3 à 5 ans et le préavis de départ allongé.
Le texte prévoyait aussi l'exonération des MDPH du paiement de la taxe sur les salaires. Le gouvernement avait fait savoir son opposition à cette mesure.
Elle a été supprimée par un amendement UMP.
Les sénateurs n'ont pu achever l'examen du texte et ne pourront reprendre leur ouvrage avant le 24 octobre, une proposition de loi ne pouvant être discutée que dans le cadre d'une "niche" parlementaire (séance d'initiative
parlementaire) lors des sessions ordinaires du Parlement. La session ordinaire s'achève le 30 juin et reprendra début octobre. Entre-temps, deux sessions extraordinaires auront lieu, l'une en juillet et l'autre en septembre.
szb/sm/mmr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Lire les réactions et réagissez !  


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 25-06-2010 par Walter SALENS :
Les propositions du sénateur Paul Blanc sont connues depuis quelques mois et plein de bon sens. Toutefois d'ici à la fin octobre 2010, bien d'eau coulera sur les plages ou inondera, encore, des zones à risques. Entretemps, les MDPH continueront à n'être point ce qu'elles devaient être depuis tant d'années.
Désolant. Qu'envisage l'APF comme actions pertinentes.... réclamées par tant d'adhérents et d'autres militants ardents?
Walter 95

Le 30-06-2010 par Guy PATIN :
La MDPH, endrois ou le
handicapé doit envoyé de
multiple dossiers.Il faut un certain temps pour être ou espérer pour être pris en compte.
Cela fait depuis près de trois ans que je demande pour recevoir ma carte de handicapé mes dossiers se perdent.
Dernièrement un coup de téléphone me demandant de refaire une demande car la MDPH de Valenciennes (59) a déménagée et mon dossier a été perdu.

Le 07-08-2010 par martpas :
bonjour;
honteux les MPDH pour une aide financière pour les PROTHESES AUDITIVES de mon fils,plus d'1an c' est écoulé, ils avaient perdu des papiers, je telephonais, on me répondait que c'estait bon que j' allais recevoir le résultat, 2jours plus tard, il manquait un autre papier, ENFIN TOUT POUR DEGOUTER LES GENS, c' était bien mieux avec ""LA COTOREP"", moins d' attente et plus sérieux!! voilà une maman très décue!!!

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches