Création d'un brevet de pilote professionnel adapté aux personnes handicapées

Résumé : Une jeune pilote d'avion du Lot de 27 ans, Dorine Bourneton, paraplégique depuis un crash en avion à l'âge de 16 ans, se bat depuis des mois pour la création d'un brevet de pilote professionnel adapté aux personnes handicapées et vient de recevoir .

Par , le 

Une jeune pilote d'avion du Lot de 27 ans, Dorine Bourneton, paraplégique depuis un crash en avion à l'âge de 16 ans, se bat depuis des mois pour la création d'un brevet de pilote professionnel adapté aux personnes handicapées et vient de recevoir le renfort des pompiers du Lot.
Le service départemental d'incendie et de secours (SDIS) du Lot à chargée la jeune femme d'une mission expérimentale et bénévole de surveillance aérienne des feux de forêts dans le département.
L'association Castel Mauboussin, à Cuers (Var), dont Dorine fait partie à passée une convention d'un mois, avec le SDIS. Présidée par Luc Adrien, pilote de ligne à Air France, cette association apprend le pilotage aérien aux personnes handicapées. Elle milite pour modifier et adapter aux personnes touchées par un handicap physique la législation relative au brevet de pilote professionnel.
Le lieutenant colonel Bernard Tachet des Combes, directeur départemental du SDIS du Lot, est totalement satisfait de l'opération. "La preuve a été faite qu'un pilote handicapé dans un avion adapté a la même compétence qu'un pilote valide", estime le responsable des pompiers en écho à la croisade de la jeune pilote.
Dorine déplore qu’à ce jour, une personne handicapée peut tout au plus obtenir son brevet de pilote privé, mais sans pouvoir pratiquer une activité professionnelle aérienne. Elle a écrit un livre "La couleur préférée de ma mère" (éd. Laffont), a volé une heure en Alpha Jet avec la patrouille de France et a même reçu un courrier personnel du président de la République, touché par son livre et la cause qu'elle défend.
Après le discours du 14 juillet de Jacques Chirac évoquant l'attention particulière qu'il portera à la situation des personnes handicapées, elle attend de rencontrer une nouvelle fois Jean-François Lamour, ministre des Sports, pour faire évoluer son projet.
Rien n'arrête cette jeune femme, seule survivante sur quatre passagers d'un crash près du Puy-en-Velay), qui a su remonter la pente malgré un terrible handicap. "Je ne voulais pas rester sur la touche", affirme-t-elle, un sourire permanent sur son beau visage empreint de sérénité.
A 20 ans, Dorine a obtenu son brevet de pilote à Toulouse avant d'enchaîner les rallyes, dont le Tour de France des jeunes pilotes en 1996 et le parcours de l'aéropostale France/Saint-Louis du Sénégal cinq années de suite.
Quand son père l'emmenait à l'aéroclub d'Auvergne, Mermoz, Saint Exupéry la faisaient rêver et elle est sûre qu'un jour elle deviendrait pilote professionnelle.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches