Passe muraille : le handicap en scène et en jeu

Résumé : Spectacles en LSF, animations pour enfants, ateliers ludiques, formations en entreprises... Rien n'est trop novateur pour sensibiliser le grand public à l'acceptation de la différence. Passe muraille monte au créneau pour ébranler des forteresses.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Proposer des actions et spectacles pour sensibiliser le grand public au handicap et à la différence : le concept est, depuis quelques années, dans l'air du temps, et de plus en plus de troupes et associations exploitent désormais ce filon. Mais, pour Passe Muraille, une association belge engagée dans ce type d'actions depuis 1998, primeur de l'idée et bouche à oreilles ont fait leur œuvre. Sa philosophie ? Favoriser une meilleure inclusion de la personne handicapée par la mise en place d'actions participatives et citoyennes.

L'association fait la force

Passe Muraille voit le jour à l'initiative de Philippe Harmegnies. De nombreux murs se sont dressés devant lui. Des murs qu'il veut traverser à défaut de pouvoir les abattre. Passe muraille a trouvé son nom, sa vocation. « A force de lutter seul, on s'épuise, explique Philippe Harmegnies. On ne devient plus crédible, et c'est alors que le monde associatif peut venir en aide. Nous avons choisi d'utiliser le media de la culture pour mener des actions très marquantes. » A l'époque, Passe Muraille a pour mission de développer des actions de sensibilisation au handicap au sein des entreprises, qui réclament une approche de la différence « socialement correcte ».

Un catalogue riche en animations

Mais son engagement envahit rapidement le champ de la jeunesse, de la maternelle au secondaire. Il séduit également les missions handicaps des mairies qui réclament des outils de sensibilisation destinés, par exemple, aux centres aérés. L'association travaille sur de nombreux axes, en adaptant ses animations à la demande. La culture devient un subterfuge pour communiquer sur la pédagogie de la différence. Son « catalogue » regorge de propositions insolites à destination du jeune public. C'est le spectacle « Mina la fourmi » qui, durant 25 minutes, initie les enfants de quatre à sept ans à la différence à travers l'histoire d'une petite fourmi à qui il manque une patte. Il est suivi d'une animation qui, par le biais de jeux, nourrit, entre tous les participants, un échange sur la compréhension et l'acceptation du handicap. Pour les 12-15 ans, un « Atelier miroir » (assez proche de ce qui est proposé dans les entreprises) permet d'entamer la réflexion sur le handicap à travers des témoignages et des mises en situation. Ces dispositifs s'adressent aux enfants, avec des retombées indéniables sur leurs parents et l'équipe pédagogique, notamment dans le cadre de l'intégration d'un élève handicapé.

Des outils pour les entreprises

Passe muraille a également fait ses preuves au sein des entreprises grâce à un vaste panel d'offres : des formations pour l'intégration de travailleurs handicapés ou à destination des managers amenés à travailler avec des collaborateurs différents, des pistes et outils pour communiquer vers le public de consommateurs handicapés ou la mise en accessibilité des sites Internet, mais également des ateliers d'initiation à la langue des signes destinés au personnel. Le public adulte est également convié à participer à l'atelier « Couleur des sens » : peindre les yeux bandés ! Comment jaillissent les émotions lorsqu'on est face à la toile, dans le noir ? L'association innove à travers un spectacle défini comme une « exposition photographique théâtralisée », déambulation en images dans le monde du handicap physique, sensoriel, mental et social. Ce « Monde de différence » a déjà fait sensation à Paris et à Montréal.

Et comment ne pas succomber à la fantaisie d'une « gastronomie musicale ? « Si Tom Sawyer m'était conté avec les doigts » est une drôle de recette, rencontre interactive interprétée en langue des signes, qui permet au public sourd et aveugle de pouvoir prendre pleinement part à l'évènement, dans un lieu forcément « full access ».

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr