GB: une diplomate sourde poursuit son ministère

Résumé : Une diplomate sourde poursuit le ministère britannique des Affaires étrangères après son refus de la nommer à l'ambassade du Kazakhstan,jugeant déraisonnables les coûts nécessaires pour accomoder son handicap.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Jane Cordell, 44 ans, est devenue sourde à la suite d'un accident survenu dans sa jeunesse. Entrée au FCO en 2001, elle avait été nommée à l'ambassade de Varsovie en 2006 avant de rentrer à Londres en janvier dernier et de se voir attribuer le poste de numéro deux à la mission britannique au Kazakhstan.
Mais le FCO est par la suite revenu sur sa décision, et a confié le poste à une autre personne, après avoir jugé trop élevées les dépenses qu'il aurait fallu engager pour payer des interprètes spécialisés dans le langage des sourds au Kazakhstan.
Le FCO a évalué le surcoût à plus de 250.000 livres (300.000 euros) par an, Mme Cordell l'estimant à environ 170.000 livres (200.000 euros), soit à peu près ce qui était dépensé pour elle lors de son précédent poste à Varsovie.
"Le budget du FCO atteint 2,2 milliards de livres par an. Ce que demande Jane n'est pas grand chose", a déclaré à l'AFP Catherine Spain, porte-parole de la Commission sur les droits de l'homme et de l'égalité, autorité administrative indépendante soutenant financièrement les poursuites de l'employée.
Mme Spain souligne de plus que le FCO prend en charge les frais d'éducation des enfants de ses employés. "Des diplomates peuvent avoir jusqu'à quatre ou cinq enfants. Jane n'en a aucun, elle est donc en fait plutôt bon marché", a-t-elle ajouté.
Un tribunal de Londres, saisi la semaine dernière, devrait rendre une décision "vers novembre", a précisé la porte-parole de la commission.
Interrogé, le FCO a assuré qu'il était "pleinement engagé en faveur de l'égalité des chances" et s'est déclaré tout disposé "à faire les ajustements raisonnables afin de permettre aux employés handicapés de s'épanouir le plus possible dans leur carrière au FCO".
"Dans ce dossier, nous ne croyons pas que les ajustements qui auraient été nécessaires, pour un coût d'environ 500.000 livres sur deux ans, auraient été raisonnables", ajoute le ministère dans un communiqué.

lv/dh/cac

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Réagissez à cet article !  


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches