Retraite/handicap: accès 'élargi' à la retraite anticipée ?

Résumé : Le ministre du Travail, Eric Woerth, a évoqué lundi un possible 'élargissement' de l'accès à la retraite anticipée pour les travailleurs handicapés, alors que le projet de réforme des retraites doit être examiné au Sénat à partir du 5 octob

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

BONNIERES-SUR-SEINE (Yvelines), 27 sept 2010 (AFP) -
"Nous avons l'intention d'élargir l'accès à la retraite anticipée pour les travailleurs handicapés", a dit M. Woerth lors de la visite à Bonnières-sur-Seine (Yvelines) d'une entreprise adaptée aux personnes handicapées.
Créée en 2002, la société APR2 est spécialisée dans le traitement des déchets électroniques professionnels. Sur un effectif de 70 salariés, elle emploie 37 travailleurs avec un taux de handicap allant jusqu'à 70 ou 80%.
Actuellement, les travailleurs handicapés peuvent accéder à une retraite anticipée à partir de 55 ans à condition d'être reconnus handicapés au minimum à 80% et d'avoir travaillé 25 ans. Ce dispositif concerne environ un millier de personnes chaque année, selon l'entourage du ministre.
"Le texte a déjà été adapté à l'Assemblée nationale sur la pénibilité; les travailleurs handicapés, c'est une adaptation qui sera soumise au Sénat et d'autres adaptations sont possibles pour les chômeurs en fin de droit et la question des femmes", a ajouté le ministre.
"Le gouvernement ne ferme aucune porte mais on veut conserver les deux bornes d'âge de 62 et 67 ans car le but global est l'équilibre général du texte et des retraites", a-t-il réaffirmé.
Les syndicats ont appelé à une nouvelle manifestation samedi pour s'opposer à la réforme et à une nouvelle journée de grèves et manifestations le 12 octobre.
M. Woerth a estimé que ce n'est "pas la première manifestation", considérant à nouveau que "c'est un peu dans la tradition sociale française" et que ces réactions sont "normales".
mb/db/ed

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Lire les réactions et réagissez !  


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 01-10-2010 par mavil :
espérons que le nouveau texte soit juste et ne fasse pas de distinctions
sur la raison du handicap, notamment la circulaire CNAV 2006/50 du 21 Août 2006 qui devait en principe alleger le texte de 2003

Le 02-10-2010 par Fabrizio :
que 1 000 personnes handicapées à un taux de 80 % bénéficient de la retraite anticipée entre 55 et 60 ans par an, mais là où il y a injustice c'est que certaine personne handicapée qui ont (malgré tout) atteint leur nombre de trimestre mais avant l'age de 55 ans (peu certes mais il y en à) sont obligées d'attendre 55 ans alors qu'il pourrait partir plus tôt et donc se soulager face à la dureté du handicap et au conséquence sur la santé liée à la compensation pour venir tout les jours au travail. Et combien de personnes sont passées à un taux de 79% et on perdu le bénéfice du départ anticipé (pourtant le handicap lui est bien réel).... Voilà deux propositions d'amendement pour les sénateurs......
merci de faire suivre ce message aux sénateurs et associations.

Le 03-10-2010 par marie :
Je viens de lire le projet de texte du sénat sur le handicap, très bien, mais étant non salarié agricole, il me semble (sauf erreur de ma part) que cette mesure soit réservée aux handicapés victimes de maladie professionelle ou d'accident du travail, pourquoi cette réserve pour les gens souffrant de maladie: sclérose en plaques.....ils doivent étre intégrés dans le projet.
Merci de faire suivre.

Le 05-10-2010 par nandou66 :
je soutiens totalement les propos de Fabrizio..
Pourquoi ne pas permettre à un handicapé de partir avant 55 ans (à partir du moment ou le nombre de trimestres est atteint) et bien sur élargir ce dispositif à tous les handicapés
Merci de faire suivre ces messages

Le 06-10-2010 par TONNEVILLE :
Ou puis je me procurer le texte du sénat que je puisse voire les évolutions. Après 30 ans d'activité je suis obligée d'attendre 55 ans pour partir (je peux dire que j'ai hâte et que mon handicap me fait bien sentir qu'il est bien présent !!) il serait bien qu'ils laissent le choix de partir avant 55 ans

Le 10-10-2010 par TONNEVILLE :
tous simplement au séna où à la chambre des députer moi je viens de resevoir la loies sur l'handicap que j'ai demander directement à l'une des deux chambre patrick

Le 22-10-2010 par pascal :
Il s'agit d'un effet d'annonce puisque à ce jour,le 22/10/2010,aucun article n'aborde ce point . Pour cela, il suffit d'aller consulter le site du Sénat. De même,il n'y a aucune garantie sur les modalités du dispositif 2003-2005, du fait des modifications apportées sur les âges "butoir" ( 62 et 67 ans ).
Bonne soirée à tous,

Le 27-10-2010 par DAMIEN :
la réforme est votée : je suis devenu sourd a l age de 50 ans(handicap cotorep 80 %) et ne touche pas AAH compte tenu des revenus mon épouse ; jusqu a maintenant je pouvais percevoir ma retraite a 60 ans pour inaptitude au travail ; merci pour cette réforme : je perds 7 ans car ma surdité n est en rien d origine professionnelle !!! Quelle avancée !! je suis surpris de peu reactions des associations d handicapés

Le 25-11-2010 par clement :
je suis retraité depuis le 1er mars 2010 en temps qu'handicapé avec un taux de 80%
Je bénéficie d'une pension complète étant parti à 56 ans. Toutefois ma prime de départ en retraite est fiscalisée en raison de mon départ soi disant avant l'âge limite.
Est ce normal ????

merci d'avance pour la réponse à me faire à
clement.dorvaux@orange.fr

Le 14-02-2011 par cookymar :
Bonjour,
Je suis né en 1954 et je suis TH à 80% pour surdité depuis novembre 2009.Je suis toujours au chômage (ASS) et je perçois l'AAH. Je voudrais savoir si je peux toujours partir à 60 ans et non pas 61ans et 4 mois comme prévu dans la réforme. Je vous remercie.
Cordialement

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr