Le CSA intervient en faveur des aveugles ou mal-voyants

Résumé : Le Conseil supérieur de l'audiovisuel a demandé aux chaînes de télévision de rendre certains de leurs programmes accessibles aux aveugles ou mal-voyants avec pour objectif qu'en 2013 les chaînes s'entendent pour répartir ces diffusions sur la se

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

PARIS, 4 oct 2010 (AFP) -
Selon un communiqué publié lundi, le CSA a décidé que TF1, Canal+ et M6 devront "audiodécrire au moins un programme inédit par mois en 2011, et au moins un programme inédit par semaine en 2013". TMC, qui vient de dépasser 2,5% de part d'audience, "devra commencer à diffuser des programmes en audiodescription dès 2011 pour atteindre un programme par mois en 2013".
Le CSA demande également aux chaînes de proposer des programmes audiodécrits à destination des enfants et des adolescents.
L'audiodescription consiste à décrire les scènes d'un film ou d'un programme par une voix off entre les dialogues, afin d'aider les mal-voyants à une meilleure compréhension.
Un premier bilan doit être dressé en 2013, le CSA n'excluant pas de prendre des dispositions complémentaires, a précisé l'autorité de régulation.
La loi du 5 mars 2009 prévoit l'audiodescription pour les chaînes privées de plus de 2,5% d'audience : TF1, Canal+, M6 et TMC. France Télévisions est régie par son cahier des charges et son contrat d'objectif et de moyen.
Les décisions du CSA ont été prises à l'issue d'une concertation conduite par Christine Kelly, présidente du groupe de travail sur l'accessibilité. Le gouvernement avait demandé au CSA d'émettre des recommandations sur le pourcentage de programmes que les chaînes de télévision, mais aussi les distributeurs de films, seront tenus de proposer en audiodescription.
mdf/lh/sd

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Lire les réactions et réagissez !  


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 06-10-2010 par Laure BAUMGARTEN :
Il faut vraiment que les chaînes s'accordent pour une bonne répartition des programmes accessibles aux déficients visuels.

L'échéance prévue me semble longue toutefois pour de telles négociations.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr