Dépendance:les personnes handicapées seront aussi concernées

Résumé : La réforme de la dépendance, qui doit s'ouvrir après celle des retraites, concernera aussi les personnes handicapées et pas seulement les personnes âgées, a indiqué à l'AFP l'Association des paralysés de France.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Nicolas Sarkozy a rencontré le 13 septembre le Comité d'entente des associations représentatives de personnes handicapées et de parents d'enfants handicapés.
A cette occasion, "il a dit que la situation des personnes handicapées serait partie prenante de la réforme à venir sur la dépendance", a déclaré Jean-Marie Barbier, président de l'APF.
L'AD-PA, association de directeurs de maisons de retraite et de services à domicile, s'est dite "ravie" de la déclaration du président.
"Cette perspective permet d'envisager la mise en application concrète du vote du Parlement en 2005 prévoyant pour 2010 la convergence des dispositifs d'aide entre personnes âgées de plus de 60 ans et personnes handicapées de moins de 60 ans", a-t-elle ajouté dans un communiqué. La réforme de la prise en charge des personnes dépendantes, promise depuis au moins trois ans, doit s'ouvrir dans les prochaines semaines. Les pouvoirs publics ont jusqu'à présent essentiellement évoqué la dépendance des personnes âgées, suscitant l'inquiétude des associations de personnes handicapées.
La réforme doit remettre à plat toutes les aides, aujourd'hui insuffisantes pour couvrir tous les besoins des personnes dépendantes. Elle devrait aussi aboutir à l'application de la loi handicap de 2005 qui prévoit qu'en 2010, les aides devraient être identiques avant et après 60 ans.
Actuellement, le dispositif de prise en charge est différent, aboutissant à de très grandes disparités de traitement selon que la dépendance se soit déclarée avant ou après 60 ans.

jc/db/mmr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Lire les réactions et réagissez !  


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 06-10-2010 par Walter SALENS :
Ns savons que sous l'actuelle présidence, tout problème ou sujet important passe par des rencontres entre le monde associatif et le préident lui-même. Soit!
Toutefois, il faut constater que chaque fois, les assoc en sortent, certains avec des commentaires neutres ou regrets que les problèmes restent pendants (ici par rapport à la loi 2005)ou avec un mot ou phrase "ravie" que...Mais in fine, des promesses sans garantie aucune que le sujet de la dépendance. Regrettable.
Walter 95000000000000000000000000000000000000000000000000000

Le 08-10-2010 par ange :
est ce à dire que les aides vont perdurer de la même façon et selon un même montant apres 60 ans?
Ex: dans ma ville les personnes handicapés à 80% ont la possibilité d'avoir un abonement gratuit d'un an pour les transport collectifs.
Ce droit cesse à 60 ans.
Tout comme le versement de la tierce personne qui nous sert à manger, se chauffer,se loger et à nous habiller, (à vivre quoi) vu le montant de l'aah
L'age de 60 ans sonne comme la lame du couperet en ce moment

Le 19-10-2010 par Griste :
Je ne vois pas de quoi nous réjouir...alors qu'on se dit tous qu'on aura notre reconnaissance après 60 ans, en réalité on va juste nous priver de toutes les aides spécifiques avant 60 ans. Je suis désolée ce n'est pas pareil de devoir construire sa vie familiale, sociale et professionnelle avec un handicap dès 20 ans que de partir à la retraite un peu moins en forme à partir de 60 ans.

Le 19-10-2010 par Chris :
Avec ses grandes déclarations, l'actuel présid. de la république se moque bien de savoir si les gens handicapés ont les moyens de subvenir à leurs besoins. Pourquoi l'indemnité de l'AAH est-elle encore soumise aux conditions de ressources ?... Pour bénéficier de l'AAH il ne faudrait plus de plafond de ressources; mais ça, on ne le verra jamais !...

Le 19-10-2010 par Chris :
Il faudrait déjà supprimer les conditions de ressources pour enfin pouvoir bénéficier de l'AAH ,et au-delà des 60 ans.

Le 19-10-2010 par cocorico :
Comme le dise tous,il faut arrêter de se baser sur le plafond des ressources, moi même je touchais 350 euros d'aah en longue maladie, j'avais 900euros de maladie puis ils m'ont mis en invalidité avec la même somme 900euros hé on m'a supprimé l'aah je ne touche plus les 350 alors que j'ai les mêmes revenus c'est à dire 900 c'est déguelasse que la caf me sorte les 350 car l'invalidité c'est notre pain quotidien et on vis avec c'est pas une histoire de plafond réveillez vous tous et toutes on nous prend pour des cons il faut faire changer ce système de merde,l'aah pour tous au même taux,on est invalide cela devrait suffir!!!!

Le 20-10-2010 par pins01 :
Par ce témoignage, je désireais faire une aparté a Ange "oui la tiers personne est une indemnité", perçue pour des années de travail rendu à la Sécurité Sociale sinon se serait la PCH qui serait rendu mais sachons que cette indemnité est alloué au soins que l'on reçois et non pour subvenir mais il va de soit que nous sommes tous à la mème enseigne, elle sert de survie et nous aide bien, dans bien des mesures.
Moi je me demande si apres toutes ses restrictions nous aurons encoe un peu de dignité et de moyens pour continué a lutté contre l'handicap auquel nous sommes malgrès nous lié.
ON veux vivre, et non survivre? normalement, mais comment le pensé, quand on s'apperçois qe les personnes actives sont dans les manifestations et défendent des droits qui malheureusement changent et abolisent les efforts consenties de nos anciens.
Mais cela reste de la politique alors soyons prudent.
cordialement

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr