A la télévision,l'audiodescription va susciter des vocations

Résumé : Imaginer un film sans voir les images avec une voix off pour vous guider dans l'intrigue: encore balbutiant, le marché de l'audiodescription destinée aux aveugles va se développer dans les années à venir à la télévision, créant de nouveaux déb

Par , le 

Réagissez à cet article !

Par Marie-Dominique FOLLAIN

PARIS, 21 nov 2010 (AFP) -
Tout récemment, le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a demandé à TF1, Canal+ et M6 d'audiodécrire au moins un programme inédit par mois en 2011 et de passer à un programme par semaine en 2013. Ce dispositif est régi par la loi de mars 2009 qui prévoit l'audiodescription pour les chaînes privées réalisant plus de 2,5% d'audience. 1,7 million de personnes sont concernées en France.

Quant à France Télévisions, cette obligation est inscrite dans son cahier des charges. Un des pionniers en matière d'audiodescription est d'ailleurs une filiale du groupe public, Multimédia France Productions (MFP).
"C'est un marché de niche sur lequel nous essayons de faire un produit très spécifique et très différent en prenant des auteurs et des comédiens de façon à faire une oeuvre", souligne Pierre-Antoine Boucly, directeur général de MFP.

Deux autres sociétés et quelques associations utilisent déjà ce procédé qui consiste à décrire en voix off les scènes d'un film ou d'un programme entre les dialogues.

"Aujourd'hui, beaucoup s'y essaient, poussés par l'appât du gain que représente ce nouveau marché", renchérit Viviane Ludwig, responsable du département doublage multilingue de MFP. Mais chez MFP, pas de description plate: on a un parti pris.
"Notre philosophie n'est pas d'être une canne blanche, nous sommes là pour faire rire ou pleurer en même temps que le téléspectateur qui peut voir le film", poursuit Mme Ludwig.
L'écriture des textes ensuite lus sur les image0s est particulièrement importante: "elle doit être fine, concise et suggestive pour s'insérer dans les moments de silence ou de musique", relève-t-elle.
Dans le studio où Viviane Ludwig supervise l'audiodescription d'un film fantastique, son ingénieur du son s'active devant ses écrans. Dans une petite pièce voisine, Philippe Sollier, un comédien, lit son texte en visionnant les images.
Le principe est le même que pour un feuilleton radiophonique. "Pour moi c'est un exercice plaisant de narrateur qui essaie de créer une complicité pour faire rentrer les gens dans l'histoire, il y a une couleur à trouver", analyse le comédien qui souligne l'intérêt du travail artistique. De fait, on n'audiodécrit pas de la même façon un Téchiné, un Chabrol ou Rambo.
De 14 films dans l'année, MFP va monter en puissance avec un programme par semaine en 2011. Elle va aussi commencer à audiodécrire des dessins animés.
"Il existe un frein technique, car on ne peut pas mettre sur toutes les chaînes un deuxième signal son", souligne toutefois M. Boucly.

Le groupe France Télévisions s'est particulièrement impliqué dans la semaine du handicap qui s'achève ce week-end. Il a notamment organisé vendredi des projections d'extraits de programmes en audiodescription et télétexte pour permettre aux salariés et visiteurs de se retrouver en situation de handicap.
Mdf/fa/cgd

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Réagissez à cet article !  


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr