Handicap: La résidence des Menhirs devient un Dolmen

Résumé : le projet innovant de la résidence les Menhirs : accueillir les grands handicapés ainsi que leurs parents sous le même toit.

Par , le 

En l'espace d'un demi siècle, les grands handicapés ont triplé leur espérance de vie grâce aux progrès de la médecine. Si jadis ces derniers ne pouvaient espérer dépasser l'adolescence, il n'est pas rare qu'aujourd'hui ils entrent dans le troisième âge tambours battants.
Toutefois, ce progrès induit une problématique ; la prise en charge par la famille qui elle aussi prend de l'âge. Il n'est pas rare que ces grands handicapés du 3ème type soient encore à la charge de leurs parents qui eux entrent dans le 4ème âge (80 ans et plus).

 

Composée de 2 unités d'Alzheimer et d'une unité de maison de retraite, la résidence des Menhirs, qui compte au total 40 lits, a présenté un projet d'extension qui prendrait la forme suivante : accueillir les grands handicapés ainsi que leurs parents sous le même toit.

 

Si l'intérêt de ce projet n'est nullement remis en cause, le cadre juridique pose problème, ce dernier n'étant pas le même pour les grands handicapés et leurs parents. (les enfants sous le cadre des foyers de vie, tandis que les parents sont en structure Ehpad).

 

Une réflexion est donc engagée au sein de la Caudehm de Brocéliande à ce sujet, pour que le projet puisse être validé dans le cadre du plan gérontologie 2013.

 

Innovante dans biens des sujets, la résidence des Menhirs, première au classement des maisons de retraites 2010 en Ille et Vilaine, semble disposer de la place suffisante pour mettre son projet en œuvre et porter sa surface à 500m². D'ailleurs, le maire de Médréac, en soutien du projet se dit prêt à mettre a disposition un terrain attenant si besoin.

 

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr