Mme Montchamp : ne pas confondre dépendance et handicap

Résumé : Marie-Anne Montchamp, secrétaire d'Etat aux Solidarités et à la cohésion sociale, a invité à ne pas "confondre" dépendance et handicap, en faisant le bilan de la loi du 11/02/2005 sur la participation et la citoyenneté des personnes handicapé

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

PARIS, 11 fév 2011 (AFP) -
"La dépendance des personnes âgées est un risque qui n'est pas certain. Le handicap n'est pas un risque mais une situation. Confondre risque nouveau avec handicap serait contreproductif", a-t-elle dit.
La loi de 2005 a été "audacieuse" et "ambitieuse". "L'esprit de la loi demeure. Son objectif est une stricte inclusion sociale des handicapés", a-t-elle dit.
Cette loi a notamment permis d'augmenter de 50% la scolarisation d'élèves handicapés grâce aux "efforts de l'éducation nationale" et de diminuer de 78% le nombre d'entreprises n'employant aucun travailleur handicapé, a-t-elle souligné.
En ce qui concerne l'accessibilité des bâtiments qui devrait être achevée en 2015, Mme Montchamp a réaffirmé qu'il s'agissait d'un "principe intangible". Mais "les compréhensions restrictives ou intégristes de ce principe conduisent à des incompréhensions fâcheuses", a-t-elle dit. "La loi ne doit pas se résumer à mettre des rampes d'accès partout. Il faut une intelligence collective et un questionnement, sans tomber dans l'excès du renchérissement et en incluant tous les handicaps, y compris psychique et mental", a-t-elle ajouté.
Interrogée sur un article controversé de la loi MDPH (maisons départementales des personnes handicapées) qui sera examiné au Parlement le 15 février permettant des dérogations au principe de l'accessibilité, Mme Montchamp s'est engagée à "obtenir des garanties", les dérogations envisagées ne visant, selon elle, que des "cas d'impossibilité technique".
La secrétaire d'Etat veut renforcer la formation professionnelle continue pour permettre l'accès à l'emploi des personnes handicapées. A ce sujet, elle s'est "inquiétée" que certaines régions, comme l'Ile-de-France, présidée par le PS Jean-Paul Huchon, ou le Poitou-Charentes, présidé par Ségolène Royal, n'y consacrent que 20% de leur budget alors que d'autres régions sont à 70%.
En ce qui concerne le vieillissement des personnes handicapées qui deviendraient dépendantes, la secrétaire d'Etat plaide pour une "convergence" pour "les cas les plus criants et les plus problématiques". "Il faut construire cela pas à pas, avec les moyens de 2011" a-t-elle conclu.

pld/db/ct

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Lire les réactions et réagissez !  


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 16-02-2011 par Guy PATIN :
Curieuse façon de réfléchir
comment dire que le handicap n'est pas un risque mais une situation.
Tout le monde peut devenir handicapé par
accident.
On va voir de plus en plus dérogations , foutaise que des cas d'impossibilité technique

Le 20-02-2011 par marjolie :
Tout a fait d'accord avec vous Guy... Et l'UMP en profite pr casser du grain sur le dos du PS !! Le PS en aurait-il fait autant si les rôles avaient été inversés ??

Le 23-02-2011 par colette :
C' est inadmissible.

Le 24-02-2011 par Raymond de Cagny :
M. HUCHON a fait bien pire contre les Personnes handicapées, mais chut, il ne faut pas le dire.
Voir photo et article.
http://www.valeurs-francaises.fr/web/ACCUEIL-DES-HANDICAPES-MENTAUX-PAR.html

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches