Abilympics, les JO des " handi-métiers " à Séoul en 2011 !

Résumé : Il existe des Championnat du monde des métiers destinés à mettre en valeur le savoir-faire des travailleurs handicapés. Les 8ème Abilympics auront lieu à Séoul en septembre 2011. Les huit français de l'équipe nationale y défendront nos talents.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Des jeux olympiques des métiers et du savoir-faire ? Quelle drôle d'idée ! Et pourtant ces rencontres existent depuis plus de 60 ans. Organisées tous les deux ans, les Olympiades des métiers (WorldSkills International) mettent au défi de jeunes professionnels du monde entier, qui s'affrontent dans 45 disciplines : chaudronnerie, contrôle industriel, fraisage, charpente, plomberie, arts graphiques, boulangerie, sommellerie, horticulture, art floral... La 41ème édition se tiendra à Londres du 6 au 9 octobre 2011. 900 concurrents, venus de 51 pays, sont attendus.

Des Olympiades pour personnes handicapées


Mais, le fait le plus singulier, c'est qu'une variante réservée aux personnes handicapées a vu le jour en 1981, sorte de catégorie « handisport » des métiers. Les premiers International Abilympics (IA, contraction de l'anglais « Olympics of abilities » ou « Jeux olympiques des compétences ») se sont tenus à Tokyo cette année là pour marquer l'Année internationale des personnes handicapées décidée par l'ONU. Le Japon avait une expérience en ce domaine puisqu'il organisait déjà des Abilympics au plan national depuis 1972. Après avoir voyagé dans le monde entier, les Abilympics, régis par la Fédération Internationale des Abilympics (IAF, International Abilympics Federation), sont revenus à Tokyo en 2007. Pour la première fois, ils étaient organisés en même temps que les Olympiades des métiers, réunis sous un emblème commun : « Festival international des savoir-faire pour tous ». La 8ème édition des IA se déroulera à Séoul, en Corée du Sud, du 25 au 30 septembre 2011, avec toujours le même objectif : « recueillir à travers le monde le plus large soutien au rêve d'une société où personnes valides et handicapées ont les mêmes droits et les mêmes chances ».

Les Français en lice


En 2010, pour la première fois en France, les Olympiades des métiers françaises (créées en 1990 sous le nom du Comité français des olympiades des métiers (COFOM), devenu WorldSkills France depuis 2006) s'ouvrent aux personnes handicapées, avec le soutien de l'Agefiph. Particularité française, concurrents valides et en situation de handicap sont tous réunis au sein des mêmes épreuves lors des différentes étapes de la sélection. Ils rivalisent dans une logique de compensation et non de discrimination. Selon Pierre Blanc, directeur de l'Agefiph, « C'est vraiment un projet qui permet de valoriser les compétences des travailleurs handicapés et de prouver qu'ils peuvent avoir une valeur forte en termes de savoir-faire et de métiers ». Les concurrents handicapés étaient donc en compétition avec près de 300 autres jeunes valides de moins de 23 ans, issus des filières professionnelles. Seul l'accès au niveau international les oblige à se scinder en deux équipes pour leur permettre de participer respectivement aux Abilympics de Séoul et aux WorldSkills de Londres, fin 2011.

8 champions à Séoul


La clôture des préinscriptions avait lieu le 30 mai 2010. Cette compétition, régionale puis nationale, a ensuite invité les postulants handicapés à relever le défi dans 6 spécialités (contre 53 pour les valides) : DAO-dessin industriel, technologie de l'information, web design, bijouterie-joaillerie, administration des systèmes et des réseaux informatiques et arts graphiques et prépresse. 8 lauréats handicapés ont été sélectionnés lors des finales du Championnat de France qui ont eu lieu au Palais des Sports de à Paris en février 2011 (ainsi que 44 lauréats qui concourront dans le championnat « valides »). Notons la belle performance de l'Aquitaine puisque 5 candidats sur 8 viennent de cette région. Tous défendront le talent français à Séoul.

Thomas, futur champion du monde ?

Thomas est l'un d'eux. Thomas Veillon, tétraplégique et champion de France de Webdesign. Il sera à Séoul cet automne, bien décidé à remporter le titre mondial avec le soutien de Peter Blade www.peterblade.com ), un mécène partenaire qui accompagne le jeune homme dans cette aventure. Victime d'un accident à l'âge de 15 ans, et mu par une volonté hors normes, cet aquitain a repris ses études et obtenu un BAC et un DUT Logistique. Il a travaillé depuis à l'organisation des Championnats du monde de cyclisme handisport et est aujourd'hui devenu webdesigner. Il a créé son propre site Internet, www.thomasveillon.com, belle démonstration de ses talents qui ne manqueront pas de convaincre, nous l'espérons, le jury coréen.

Infos:
Lien Abilympics Séoul (en anglais) : www.ia2011.org
Lien Olympiade des métiers France : www.worldskills-france.org

COPYRIGHT Photo: Worldskills france

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit d'Handicap.fr»

Réagissez à cet article !  


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr