Serge Van Brakel : un comédien handicapé au Gymnase !

Résumé : Serge Van Brakel, comédien belge touché par une IMC (infirmité motrice cérébrale), se produira pour la 1ère fois à Paris, le 16 mai 2011, au théâtre du Gymnase. " Entre nous " un spectacle pas comme les autres !

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Handicap.fr : Quand avez-vous cédé à la tentation des planches pour la première fois ?
Serge Van Brakel
: C'était en janvier 2009, à Charleroi, en Belgique. Je suis un bon comédien amateur et, une à deux fois par semaine, depuis plus de vingt ans, j'anime des prestations de sensibilisation des managers à l'intégration de travailleurs handicapés en entreprise. Je crois qu'elles sont appréciées. Monter sur scène, c'était un rêve depuis déjà longtemps. Je souhaitais faire passer le même message que lors de mes formations mais de façon plus ludique. D'où l'idée de ce one-man-show.

H
: Vous avez crée une association qui porte le nom d'Horizon 2000. Quelle est sa mission ?
SVB
: C'est l'Association d'information, de communication et de démystification de la personne handicapée, née en 1989 de la volonté de travailler avec différents partenaires, en Belgique et dans toute l'Europe, afin d'améliorer l'image de la personne handicapée dans notre société, tout en développant des projets lui permettant d'être valorisée et de vivre une intégration optimale.

H
: De quoi parle votre spectacle qui s'intitule « Entre nous » ?
SVB
: De moi, des grands moments de ma vie, mais aussi de politique. J'essaie de proposer mon analyse, avec humour et émotion.

H
: Quel message souhaitez-vous véhiculer ?
SVB
: Lorsqu'on est handicapé, il faut, pour évoluer dans la vie, être en accord avec son handicap ou ses difficultés. Pour trouver un emploi, fonder une famille ou aller au bout de chaque projet, il est important de ne jamais nier ou chercher à dissimuler sa différence. Le public, qu'il soit valide ou handicapé, se retrouve en moi, comprend mes difficultés et, peu à peu, perçoit le handicap de manière bien différente.

H
: Quelle prouesse car, malgré vos difficultés d'élocution, vous êtes seul sur scène !
SVB
: Oui, pendant 1h40. Mais seulement physiquement car le spectacle met en valeur mon dialogue intérieur, et je partage donc la vedette avec une voix off. Ma diction exige peut-être de la concentration au début, mais le public finit par s'habituer à mon accent... belge ! Je « nous » autorise une petite coupure musicale de dix minutes. Nous avons formé un groupe en Belgique pour assurer cette pause, et j'envisage de solliciter un couple de danseur. Pour la soirée du 16 mai, à Paris, ce sera une surprise !

H
: Votre handicap vous impose-t-il de jouer seulement devant un public de spectateurs sensibilisés à cette question ?
SVB
: C'est ce qui m'arrive évidemment le plus souvent. Mais, en octobre 2010, je me suis produit durant plusieurs soirées dans un café théâtre de Bordeaux. C'était à l'invitation de la troupe Klaus Compagnie qui réunit des comédiens valides et handicapés, dans le cadre du Festival Handicap Mixamum. Orl es spectateurs étaient tous des « valides ». J'ai également participé plusieurs fois, en France et en Belgique, à des rencontres théâtrales « normales ».

H
: Vos difficultés d'élocution ne heurtent-elles pas les salariés que vous rencontrez lors de vos prestations en entreprises ?
SVB
: Certains managers ne sont pas au courant. Je les prends « à chaud » et je dois donc travailler sur l'émotion qu'ils ressentent au moment où ils me découvrent. Au début, ils ne perçoivent que cette différence mais, au fil de la journée, ils s'en rendent à peine compte.

H
: Vous est-il arrivé que certains interlocuteurs se montrent hostiles à votre prestation ?
SVB
: Non, ils font toujours l'effort de m'écouter ou d'essayer de me comprendre. Y compris sur scène. A Bordeaux, le public était, en principe, au courant à travers le descriptif du spectacle. Mais ceux qui l'ont mal lu se sont retrouvés nez à nez avec... moi ! Pourtant, à ma connaissance, il n'y a pas eu de plaintes. Ou alors on ne me l'a pas dit. Le directeur était certain que j'aurais pu tenir deux semaines car le bouche à oreilles commençait à faire son effet, mais sa salle était déjà réservée. Le plus beau compliment venait d'un monsieur qui m'a déclaré : « Je suis étonné d'avoir passé une si belle soirée grâce à un comédien handicapé ! »

H
: Avez-vous d'autres projets ?
SVB
: Oui, sans cesse, y compris à l'échelle européenne : des défilés de mode, la participation à des salons, à des forums, à tous les évènements qui peuvent améliorer l'image des personnes handicapées. J'ai également été sollicité par Handicap international pour soutenir un projet, en Afrique, afin de permettre aux associations locales de personnes handicapées de se développer. Et, pour ce qui est du spectacle, j'ai déjà deux dates programmées pour la saison 2011-2012, ainsi que des soirées en Belgique, avec un public qui ne me connaît ni d'Eve ni d'Adam.

H
: Vous vous offrez le théâtre du Gymnase à paris, le 16 mai prochain ?
SVB
: Oui, à l'initiative de mon association Horizon 2000 et de Hangagés, un club de grandes entreprises qui s'implique en faveur de l'intégration des travailleurs handicapés. C'est une salle mythique, où se produisait Coluche. 700 places !

H
: Vous avez le trac ?
SVB
: Evidemment mais, au final, c'est un tel bonheur de me retrouver face au public. Le rire est le meilleur moyen que j'ai trouvé pour aller à la rencontre de la différence. Au cours de la soirée, mon auditoire passe par plusieurs étapes : la surprise, l'émotion, avant de voir apparaître l'homme. Quelle belle victoire !

• Extrait vidéo " Entre nous " : www.fulltv.be/Entre-nous-Au-dela-des-differences
• Site de la soirée du 16 mai à Paris : www.inaccessible-etoile.eu
• Page facebook de la soirée : www.facebook.com/event.php?eid=148106791919462
• Site Horizon 2000 : www.h2000.be
• Article : Rire et handicap font bon ménage au Gymnase le 16 mai 2011
http://informations.handicap.fr/art-news-handicap-2011-737-3929.php

Propos recueillis pat Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit d'Handicap.fr»

Lire les réactions et réagissez !  


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 30-04-2011 par DEB :
J'ai également réalisé cette vidéo sur le spectacle de Serge
http://www.dailymotion.com/video/xfch4l_serge-van-brakel_creationundefined

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr