Une secrétaire d'associations interpellée

Résumé : La secrétaire d'associations d'aide à la réinsertion de travailleurs handicapés a été interpellée en région parisienne, soupçonnée de détournements de fonds qu'elle a elle-même estimé à 500.000 euros, a annoncé la préfecture de police d

Par , le 

Réagissez à cet article !

Les associations ont déposé plainte auprès du commissariat du XIXe arrondissement pour "falsification de chèques et détournement de fonds" et la brigade des enquêtes dinitiatives (BEI) a été chargée de l'enquête. Celle-ci s'est orientée assez vite sur une assistante de direction de 39  ans, employée par ces associations, connue pour des faits similaires antérieurs, selon la police, qui n'a pas précisé le noms des associations.
En épluchant ses comptes bancaires, les enquêteurs en ont relevé six dans une même banque et constaté qu'elle avait "flambé" quelque 50.000 euros "en dépenses diverses et voyages" en l'espace de trois mois.
En garde à vue, la secrétaire a expliqué avoir trouvé "un moyen de se faire facilement de l'argent" précisant qu'elle falsifiait des devis de l'association, les transformant en factures, établissant des chèques sans ordre qu'elle encaissait ensuite.
Les enquêteurs ont estimé le préjudice à plus de 230 000 euros, entre 2010 et juillet 2011, la suspecte ayant estimé, elle, le montant total de ses présumées malversations à environ 500.000 euros. Elle a été déférée devant la justice, une information judiciaire a été ouverte et elle a été placée en détention provisoire, a précisé la PP.

rb/dd/df

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Réagissez à cet article !  


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr