Trop de chiens d'aveugle refusés dans les lieux publics

Résumé : L'accès de chiens guides d'aveugles est encore trop souvent refusé de manière illégale dans les lieux publics, ont dénoncé dans un communiqué, des associations qui pointent notamment des "points noirs" dans les cabinets médicaux.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

PARIS, 13 sept 2011 (AFP) -
"Si un grand nombre respecte la loi, il y a des points noirs comme les taxis, les commerces de proximité ou encore les lieux de santé", selon l'Association nationale des maîtres de chiens guides d'aveugles (ANMCGA) et la Fédération française des associations de chiens guides d'aveugles (FFAC).

Les deux associations rappellent que ces refus contreviennent à la loi sur le handicap du 11 février 2005.
Cette loi stipule que "l'accès aux transports, aux lieux ouverts au public, ainsi qu'à ceux permettant une activité professionnelle, formatrice ou éducative est autorisé aux chiens guides ou d'assistance accompagnant les personnes titulaires de la carte d'invalidité".

Or l'ANMCGA, qui regroupe 400 utilisateurs de chiens guides dans toute la France, assure devoir faire office de médiateur "dans une centaine de cas par an de personnes qui se voient refuser l'accès à un commerce, un taxi, un restaurant, un cabinet médical", en raison de la présence de leur chien guide.
pld/pz/bfa

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ".

Lire les réactions et réagissez !  


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 16-09-2011 par Baldebot :
Bonjour,
nous sommes un couple de non-voyants circulant avec chacun notre chien-guide depuis plusieurs annéees puisque nous en sommes chacun à notre second chien-guide.
Nous habitons Rillieux la Pape dans la banlieue lyonnaise et n'avons jamais été refusés avec notre chien-guide, que ce soit dans un commerce deproximité, dans les taxis ou dans les milieux médicaux.
Nous allons chez notre médecin traitant avec notre chien et il nous suit jusque dans le cabinet.
Idem pour le laboratoire d'analyses médicales, le centre de radiologie ou la clinique ou nous allons pour des visites de médecins spécialistes .
Nous voulions donc apporter notre témoignage à cette discussion car il n'existe pas que des iinterdits, loin de là!
Bien cordialement.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches