Handicap & école : de nouveaux assistants de scolarisation ?

Résumé : Plus de deux tiers (68%) des 2.000 nouveaux assistants de scolarisation d'élèves handicapés ont été recrutés, a annoncé le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, en recevant à Paris les inspecteurs chargés de cette question.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

PARIS, 17 oct 2011 (AFP) -
"Nous avons réussi à recruter 68% des assistants de scolarisation que le président de la République avait annoncé au cours de la Conférence nationale sur le handicap", a déclaré M. Chatel.

Dans un communiqué, son ministère a précisé que ces recrutements étaient faits depuis le 29 septembre.
"Bien sûr, notre priorité consiste à couvrir 100% des prescriptions des Maisons départementales du handicap (MDPH) et les retours de terrain dont je dispose (...) attestent que votre mobilisation a été porteuse", a-t-il ajouté à l'adresse des inspecteurs de l'Education nationale chargés de l'adaptation scolaire et de la scolarisation des élèves handicapés (IEN-ASH), à l'occasion de leur journée de séminaire national annuel.

Le 8 juin, lors de la Conférence du handicap, le chef de l'Etat avait annoncé le recrutement de 2.000 assistants de scolarisation pour la rentrée 2011, avant 2.300 à la rentrée 2012. Le ministère de l'Education nationale avait ensuite précisé que ces assistants auraient des contrats moins précaires que les contrats aidés existants jusque-là.

Mais deux semaines après la rentrée, les associations de parents d'enfants handicapés avaient déploré "aucun recrutement effectif" le jour de la rentrée des 2.000 postes promis, en ajoutant que les postes ouverts n'étaient guère différents et parfois même moins bien payés que les contrats aidés précédents.
"Pour nos enfants, comme pour tous les élèves de la République, la rentrée c'est le 5 septembre, pas le 20 septembre ou le 5 octobre", avait dit Sophie Cluzel, présidente de la Fnaseph, qui fédère 35 associations représentant plusieurs milliers de familles d'enfants handicapés.
Elle avait ajouté que "5.000 élèves" étaient en attente d'un accompagnement, prescrit par les Maisons départementales du handicap (MDPH) mais non assuré, en raison d'un "manque d'anticipation" avant la rentrée.
"Notre priorité consiste à couvrir 100% des prescriptions des Maisons départementales du handicap", a bien insisté M. Chatel.
Le nombre d'élèves devant être accompagnés est passé en cinq ans de 18.000 à 60.000 (+232%), entraînant de forts besoins de recrutement, selon le ministère.
"Les 68% d'assistants recrutés ont répondu très largement" aux besoins d'accompagnement de cette rentrée, a précisé à l'AFP une conseillère du ministre, en promettant une amélioration des liens entre l'Education nationale et les MDPH pour que la rentrée 2012 soit plus anticipée que celle de 2011.
"Notre objectif est qu'il n'y ait plus d'enfant en attente de leur AVS, mais des remontées de terrain nous indiquent encore tous les jours le contraire", a réagi lundi à l'AFP Mme Cluzel.

En Haute-Garonne par exemple, selon une source syndicale, 286 élèves sur les 1.144 devant être accompagnés ne l'étaient toujours pas le 30 septembre.

La Fnaseph prévoit d'organiser fin janvier un "Grenelle de la scolarisation des élèves handicapés".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ".

Lire les réactions et réagissez !  


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 17-10-2011 par laurence :
anticiper les besoins en avs et être prêt pour la rentrée 2011 aurait été la moindre des choses, en attendant les problèmes perdurent...

le samedi 5 novembre 2011, dans l'émission Envoyé spécial, la suite, sur France 2, à 13 h 55, le reportage sera consacré à l'intégration scolaire et les avs et les problèmes rencontrés et qui perdurent depuis des années... cette émission fait suite à l'émission d'Envoyé Spécial diffusée en mars 2009, "à l'école de la différence", toujours visible sur le site de France 2.

Le 17-10-2011 par ssrw38 :
Et les fin de contrat en cours d'année scolaire ? Les poursuites ou remplacements eront ils anticipés ? On verra le 30/11/2010 fin de contrat de l'EVS de ma fille.

Le 18-10-2011 par duquinou :
Création de postes : Mensonge!!!! Je suis ASSED (assistante éducative dans le premier degré), le gouvernement a supprimé tous les postes avant les vacances, et ce dans le plus grand silence!! Alors non, il ne crée pas des postes, il les remplace par d'autres!!!!!!Et tant pis pour les enfants en difficultés scolaires, et tant pis pour les emplois précaires!!!!
Si d'autres ASSED veulent me contacter, il n'y a aucun problème. Je pense que les parents doivent être informés.

Le 19-10-2011 par andré :
Notre fils reçois aujourd'hui son avs pour 9.5heures au lieu des 20 prévues .et cela ils le savaient depuis juillet qu'il n'y aurait personne pour remplacer l'ancienne ;mais a l'education nationale il y a les grandes vacances!

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches